Articles récents

Avengers: Age of Ultron

30 avril 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Lorsque les choses ne tournent pas bien lors d’un programme de maintien de la paix relancé par Tony Stark, les Super héros doivent unir leurs forces pour combattre leur adversaire, le terrible Ultron.

la_ca_0409_avengers_age_of_ulton

PAX AMERICA EN PÉRIL

Luc Chaput
CRITIQUE
★★ ½

Après le succès phénoménal à la fois populaire et critique du premier Avengers, l’attente était très haute pour celui-ci qui n’est finalement que l’épisode intermédiaire d’une trilogie et même d’une tétralogie puisque la dernière partie aurait deux volets. Un aréopage de super-héros aux caractères et aptitudes différentes termine le travail de destruction d’un antre de super-vilains puisque l’un ne va pas sans l’autre. Car comme l’a déjà constaté Pierre Corneille «À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. » Suite

Ballet 422

RÉSUMÉ SUCCINCT
Le cinéaste Jody Lee Lipes filme le travail du jeune chorégraphe Justin Peck, de la première ébauche à la première représentation. Entrée dans les coulisses de la création.

Ballet 422

JETÉS, PIROUETTES EN COLLAGE

Luc Chaput
CRITIQUE
★★★

Son ballet précédent Year of the Rabbitavait été très bien reçu. Justin Peck a donc huit semaines en 2013 pour chorégraphier et monter de toutes pièces un nouveau ballet, le 422e de l’histoire du New York City Ballet. Cette œuvre remplacera celle d’un collègue dont tous les morceaux ne sont pas encore prêts et sera présenté dans le programme annuel New Combinations de cette institution créée par George Balanchine, Lincoln Kirstein et Jerome Robbins en 1948. Le réalisateur Jordi Lee Lipes, qui avait déjà réussi une incursion dans le domaine artistique (NY Export: Opus Jazz), le suit donc dans cette aventure. Lipes n’emploie habituellement qu’une petite caméra pour accompagner le danseur et chorégraphe de 25 ans dans cette recherche. Suite

Cheatin’

RÉSUMÉ SUCCINCT
Jake et Ella se rencontrent dans un accident d’auto-tamponneuse et s’éprennent follement l’un de l’autre. Mais c’est sans compter sur le machiavélisme d’une garce qui sème la discorde chez les amoureux transis.

 LE FILM DE LA SEMAINE
Cheatin'

PRIX SPÉCIAL DU JURY — Bill Plympton
Festival international du film d’animation d’Annecy 2014

DESSEINS DE CŒURS TROP AMOUREUX

Luc Chaput
CRITIQUE

★★★ ½

Le cinéaste américain d’animation Bill Plympton s’est fait connaître par ses courts Your Face, Guard Dog et Push Comes to Shove,gagnants de nombreux prix pour leur humour très physique et même absurde. Encore pour ce long métrage, produit en partie avec l’aide d’un site de socio-financement, il a lui-même dessiné à la main sur papier les divers éléments et l’on y reconnaît encore sa facilité à créer des silhouettes très souvent en mouvement coloriées ensuite par ordinateur.

Le propos de Plympton, par la grandeur
échevelée de ses circonvolutions, atteint
d’une certaine façon à l’universel.

Suite

2009 © SÉQUENCES - La revue de cinéma