Articles récents

A Cure for Wellness

16 février 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Sur la trace de son patron dans un centre de bien-être, quelque part en Suisse, un jeune cadre devient la proie des dirigeants de l’établissement qui proposent à leurs clients des méthodes de soins inusités.

CRITIQUE
★★★
Texte : André Caron

LE SYSTÈME DU DOCTEUR HAYTHE
ET DU PROFESSEUR VERBINSKI

Gore Verbinski adore le cinéma de genre : horreur (The Ring), pirates (les trois premiers Pirates of the Caribbean), animation (Rango), western (The Lone Ranger), ce dernier film ayant coûté les yeux de la tête et connu une débâcle spectaculaire malgré des qualités indéniables. Pourtant, on oublie que le cinéaste a commencé sa carrière avec un petit film modeste mais délectable, Mousehunt, une comédie burlesque mâtinée de fantastique. Pour lui, ce qui compte par-dessus tout, ce sont les idées cinématographiques et le potentiel visuel du récit. Tout cela est amplement illustré dans A Cure For Wellness. Son amour pour le cinéma d’horreur (et son sous-genre sur les savants fous) se manifeste dans cette histoire tordue, concoctée par son scénariste Justin Haythe et lui-même, qui semble prendre racine autant dans la chanson des Eagles Hotel California (« You can check-out any time you like, but you can never leave » [Vous pouvez quitter quand vous le voulez, mais vous ne pouvez jamais partir]) que dans la nouvelle à la fois satirique et horrifique d’Edgar Allan Poe, The System of Dr. Tarr and Professor Fether (1845), qui raconte la soirée angoissante d’un jeune homme visitant un château délabré transformé en asile où les fous ont pris le contrôle et emprisonné le personnel. Suite

Cook Up a Storm

RÉSUMÉ SUCCINCT
Un petit restaurateur de rue de Hong Kong doit se mesurer à un chef spécialisé en gastronomie française au cours d’un concours culinaire d’envergure internationale.

SANS
COMMENTAIRES

Suite

Fist Fight

RÉSUMÉ SUCCINCT
Deux professeurs de lycée aux tempéraments opposés s’affrontent le dernier jour de l’année scolaire, suscitant la curiosité des élèves.

SANS
COMMENTAIRES

Suite

2017 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.