En salle à Montréal

Menteur

4 juillet 2019

PRIMEUR
| Semaine 27 |
Du 5 au 11 juillet 2019

 

RÉSUMÉ SUCCINCT
Simon est un menteur compulsif. À sa grande surprise, sa famille, ses amis et ses collègues lui lancent un ultimatum collectif : il doit apprendre à dire la vérité. Mais Simon vit dans le déni et finit par raconter un mensonge de trop, provoquant une situation exceptionnelle.

< BRÈVE >
Luc Chaput

★★

Une fantaisie qui bat de l’aile

Catherine Chabot s’en tire avec les honneurs de la guerre alors que Louis-José Houde et Antoine Bertrand s’escriment à donner sens à des élucubrations de plus en plus bizarroïdes et où les effets spéciaux sont faiblards dans une évocation d’une fin du monde.

Simon est cadre dans une entreprise de construction aéronautique. Son frère jumeau, Phil, d’apparence physique très différente, est le président du syndicat de la compagnie. L’un ment, l’autre attire sur lui, comme un aimant les petits malheurs. Simon est un menteur compulsif et de moins en moins de personnes trouvent ses mensonges amusants. À partir de ce canevas, Émile Gaudreault et ses deux coscénaristes Sébastien Ravary et Eric K. Boulianne (De père en flic 2). ont concocté une comédie qui se veut fantaisiste mais qui réussit rarement à nous faire rire ou même sourire spécialement dans les passages sur la patronne alcoolique. L’annonce des possibles univers parallèles suscités par des moines tibétains aurait pu être placée plus tard par le moyen de biscuits chinois (fortune cookie) annonçant le premier à Simon que « S’il ne change pas le monde le changera! », ce qu’il ne croira évidemment pas. Un 2e arrivé un plus tard déclencherait le processus expliqué à l’aide de références filmiques par Chloé, l’interprète férue de Tolstoï. Dans ce rôle, l’actrice et auteure de théâtre Catherine Chabot s’en tire avec les honneurs de la guerre alors que Louis-José Houde et Antoine Bertrand s’escriment à donner sens à des élucubrations de plus en plus bizarroïdes et où les effets spéciaux sont faiblards dans une évocation d’une fin du monde.

FICHE TECHNIQUE
Sortie
Mercredi 10 juillet 2019

Réal.
Émile Gaudreault

Genre(s)
Comédie

Origine(s)
Québec [ Canada ]

Année : 2019 – Durée : 1 h 51

Langue(s)
V.o. : français; s.-t.a.

Compulsive Liar

Dist. @
Les Films Séville

Classement
ND

En salle(s) @
Cinéma Beaubien
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.