En salle

La tortue rouge

26 janvier 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Au cours d’une violente tempête, un homme dont la barque a chaviré est projeté par les vagues sur un îlot désert. Lentement, il apprivoise les lieux. Un jour, il constate une tortue rouge. Cette découverte sera la début d’un merveilleux récit sur le destin de l’Homme.

EXTRAIT CRITIQUE
★★★★★
Texte : Élie Castiel

Comme par magie, le pinceau du cinéaste transforme son récit créateur en une odyssée grecque; l’aède Homère est convoqué pour illustrer le voyage initiatique de cet homme perdu dans une nature hostile et bienveillante à la fois. L’histoire d’une vie, d’une existence humaine et humaniste se déroule devant nos yeux dans ce film en plusieurs parties : la découverte du monde par l’homme (pour se distinguer des autres créatures déjà présentes), l’apparition somptueuse de la femme (pour que l’homme puisse se compléter) et la naissance (pour marquer ainsi le fondement d’une famille). Et plus tard, le départ de fils pour d’autres cieux, la solitude des parents et la mort du géniteur.

Ce portrait idyllique et dans le même temps dramatique
de la genèse se transforme en un conte philosophique…

La tortue rouge est un film sur la circularité de la vie à l’intérieur de laquelle se bâtissent de multiples formes, mais que le cinéaste, par ses dessins, ne montre pas. D’où une réflexion poussée de la part du spectateur, sommé d’imaginer tout ce qui est sous-entendu. Les diverses touches chromatiques se multiplient, mais toujours discrètes, sans violence, même dans les temps les plus orageux, car ce choix esthétique se veut serein, tout en douceur.

La tortue rouge

Lorsque l’Homme apparaît, le monde est déjà prêt à le recevoir : le sable accueillant d’une île des premiers temps; une forêt à la fois hospitalière et inquiétante; et le ciel, cet inconnu, aux nuages liquides et au bleu limpide. Et puis le jour et la nuit, la lune et les étoiles. Ce portrait idyllique et dans le même temps dramatique de la genèse se transforme en un conte philosophique (…)

Texte intégral
Séquences
Nº 306 (Janvier-Février 2017)
Page 4-5 (suivi d’une entrevue
avec le réalisteur)
En kiosque

Sortie : vendredi 27 janvier 2017
V.o. : sans dialogue
The Red Turtle

Genre :  ANIMATION – Origine : France / Belgique / Japon  – Année :  2016 – Durée :  1 h 21  – Réal. : Michaël Dudok de Wit – Dist./Contact :  Métropole.
Horaires :  @  Cinéma BeaubienCineplex

CLASSEMENT
Tout public

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel★★★★  Très Bon★★★  Bon★★  Moyen★  Mauvais½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

sequences_web

2020 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.