En salle

2 nuits jusqu’au matin

23 juin 2016

RÉSUMÉ SUCCINCT
Un hôtel à Vilnius. Elle est dans la quarantaine. Il a 35 ans. Elle ne parle pas l’anglais. Il ne parle pas le français. Ils passent  néanmoins la nuit ensemble dans la chambre de l’un d’eux. Après cela, le hasard va décider.

2 nuits jusqu'au matin

EN QUELQUES MOTS
★★★ 
Texte : Charles-Henri Ramond

Second long métrage du réalisateur Mikko Kuparinen, 2 nuits jusqu’au matin est une agréable surprise qui nous entraîne dans la quête identitaire et affective de deux êtres fragilisés malgré les apparences d’une vie professionnelle réussie. Porté par l’air du temps, le film utilise un terreau fertile, celui des rapports humains affaiblis par l’éloignement, et illustre le rôle essentiel mais friable que le cellulaire ou l’ordinateur occupent aujourd’hui dans nos relations amoureuses ou familiales. De cette rencontre improbable, une attirance respective qui chamboule des certitudes peu solides et donne lieu à de beaux moments intimes volés sur le temps qui passe.

Outre la présence charismatique de Mikko Nousiainen, 2 nuits jusqu’au matin bénéficie de l’interprétation sensible de Marie-Josée Croze, architecte capable de redéfinir des univers virtuels mais désorientée dans la conception de son propre environnement affectif. Parfaitement dirigée, la québécoise retrouve enfin un rôle étoffé, dans lequel elle peut exprimer toute la vulnérabilité de son personnage, contrairement à ses récentes apparitions dans le dernier Wenders ou Au nom de ma fille sorti la semaine dernière.

Parvenant à échapper aux poncifs d’un sujet convenu, et même si la métaphore du nuage de cendres au dessus de la ville peut paraître forcée, cette production finlandaise primée l’an dernier au Festival des films du monde révèle avec retenue deux portraits d’êtres pris en tenailles entre désirs inassouvis et responsabilités sociales. La réalisation, sobre, se caractérise par une direction photo adroite, alternant entre les espaces clos de l’hôtel, introspectifs, et ceux plus ouverts d’un lieu inconnu, mystérieux, propice à la reconnexion et au recommencement.

Sortie : vendredi 24 juin 2016
V.o. : français, anglais, finlandais
Sous-titres : français
Two Nights Till Morning / 2 yötä aamuun 

Genre :  DRAME SENTIMENTAL – Origine :  France / Finlande / Lituanie – Année : 2015 – Durée : 1 h 24 – Réal. : Mikko Kuparinen – Int. : Marie-Josée Croze, Mikko Nousiaien, Arly Jover, Andrius Zierauskas, Sakalas  Uzdavinys, Vytautas Medineckas – Dist. / Contact : K-Films Amérique
Horaires :  @  Cinéma Beaubien

CLASSEMENT
Tout public

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel★★★★  Très Bon★★★  Bon★★  Moyen★  Mauvais½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.