En salle à Montréal

Deep Web

16 septembre 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Le film nous plonge au coeur de l’une des plus importantes sagas judiciaires de l’ère numérique : l’arrestation de Ross William Ulbricht, un entrepreneur dans la trentaine accusé de se cacher derrière le pseudonyme « Dread Pirate Roberts», l’utilisateur, créateur et opérateur du marché noir en ligne baptisé Silk Road.

Deep WebDANS LA NASSE D’INTERNET

Luc Chaput
CRITIQUE
★★★

L’arrivée de l’internet a permis le partage de fichiers de plus en plus gros à mesure que le débit le permettait. Le réalisateur Alex Winter en avait fait le thème de son précédent film Downloaded sur la période Napster et son effet sur l’industrie de la musique. À côté de ses sites visibles catalogués par des outils de recherche comme Google, il existe pourtant un autre internet souterrain surnommé « Deep Web ».

Cet internet permet des transactions illégales entre autres et de naviguer de manière plus discrète sur les réseaux. Le réalisateur Winter nous introduit rapidement à l’aide de graphiques et d’animations dans ce monde peu connu. Il reçoit l »aide d’Andy Greenberg, spécialiste reconnu du magazine Wired qui fait aussi office de producteur exécutif. L’enquête de Greenberg, personne ressource principale tourne autour de Silk Road qui était un réseau où des transactions de drogue se produisaient et pouvaient être payés en bitcoin, argent virtuel difficilement traçable.

Winter, avec l’aide de la famille, en fait un exemple
probant de ce qui peut se passer lorsque tout |
l’appareil policier et judiciaire se focalise pour créer
des problèmes insurmontables à un individu.

Par le biais de cet aspect de trafic de cocaïne, Winter reprend un peu rapidement les arguments sur la guerre US contre le trafic de drogues. Eugene Jarecki, dans son The House I Live In de 2012, en avait fait une meilleure critique.

L’intérêt des forces policières locales nationales et internationales pour ce Silk Road a aussi augmenté dans le contexte de la lutte au terrorisme et même aux opinions vues comme dissidentes. La recherche de la tête dirigeante surnommée « Dread Pirate Roberts » du nom d’un personnage de The Princess Bride de Rob Reiner finit par se concentrer sur un trentenaire américain aux allures BCBG. Ross William Ulbrich est finalement pris dans la nasse ; Winter, avec l’aide de la famille, en fait un exemple probant de ce qui peut se passer lorsque tout l’appareil policier et judiciaire se focalise pour créer des problèmes insurmontables à un individu.

Winter, Greenberg et d’autres intervenants montrent bien ainsi que certains droits peuvent alors avoir été amoindris par le contournement de lois sur la preuve. L’œuvre de Winter, narré par son ami l’acteur Keanu Reeves, confrère dans la série des films Bill & Ted, devient donc un récit d’avertissement sur les périls insoupçonnés de la navigation web.

revuesequences.org

Sortie : vendredi 18 septembre 2015
Version originale : anglais
S.-t.f. > Deep Web

Genre : Documentaire – Origine : États-Unis – Année : 2015 – Durée : 1 h 30 – Réal. : Alex Winter – Narr. : Keanu Reeves –  Dist. / Contact : Bond 360.
Horaires : @ Cinéma du Parc

CLASSIFICATION
Exempté de classement

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ [ Entre-deux-cotes ] – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.