En salle à Montréal

Turbo Kid

14 août 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Dans un monde ravagé par les pluies acides, The Kid, un jeune garçon solitaire, essaie de survivre en chassant les rats et en fouillant les décharges à la recherche d’objets à revendre. Entouré de personnages non seulement étranges, mais dangereux, The Kid tente d’éviter les ennuis et, surtout, les hommes de main de Zeus.

Turbo Kid

PATCHWORK JUVÉNILE

Pascal Grenier
CRITIQUE
½

Coproduit avec la Nouvelle-Zélande, le film québécois Turbo Kid est le premier long métrage de RKSS (une abréviation pour Roadkill Superstar). Ce collectif formé de trois réalisateurs (François Simard, Anouk Whissell et Yohan-Karl Whissell) a réalisé plus d’une vingtaine de courts métrages avant d’enfin avoir pu tourner ce rêve de jeunesse. S’inspirant de l’univers post-apocalyptique des films des années 1980 dont principalement Mad Max qui a engendré à l’époque de nombreux rejetons, Turbo Kid est un salmigondis d’idées éparses se voulant un hommage sincère, mais simpliste aux films d’action et de science-fiction de série B voire Z de l’époque.

Adoptant une esthétique volontairement kitsch et rétro, le film souffre d’un scénario ultra mince aux dialogues pauvres qui ne tiennent pas la route sur la durée d’un long métrage. Malgré les efforts louables et la démarche spontanée, mais artificielle de ce collectif, le film ne parvient pas à outrepasser le stade de l’hommage ou à se débarrasser de ces nombreux emprunts, citations et nombreux clins d’oeil cinématographiques puisés à même les films auxquels ils s’inspirent (BMX Bandits, Cherry 2000, Army of Darkness et même Raiders of the Lost Ark avec ce sosie d’Indiana Jones incarné par un Aaron Jeffrey irritant). De plus, même les effets gores burlesques inspirés des premiers films de Peter Jackson sont en partie recyclés de Le Bagman: profession meurtrier, un des courts les plus célèbres de RKSS. En somme, Turbo Kid se situe quelque part entre Hobo with a Shotgun de Jason Eisener (ici producteur exécutif) et un certain cinéma amateur et la réalisation appuyée et ses nombreux effets répétitifs réduisent malheureusement le film à sa plus simple expression juvénile.

revuesequences.org

Sortie : Vendredi 14 août 2015
V.o. :  anglais
V.f. > Turbo Kid

Genre : Aventures de science-fiction – Origine : Nouvelle-Zélande / Canada – Année : 2015 – Durée : 1 h 33 – Réal. : François Simard, Anouk Whissell, Yoan-Karl Whissell – Int. : Munro Chambers, Laurence Leboeuf, Michael Ironside, Edwin Wright, Aaron Jeffery, Romano Orzari – Dist. / Contact : Filmoption.
Horaires : @ Cinéma du Parc Cineplex

CLASSIFICATION
Interdit aux moins de 13 ans
(Violence / Horreur)

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.