En salle à Montréal

Southpaw

23 juillet 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Champion de boxe américain au sommet de sa forme, Billy Hope mène un train de vie prospère avec sa femme Maureen et sa fille Leila. Un jour, en pleine conférence de presse, un rival s’invite pour le défier publiquement.

Southpaw

FAUSSE PATTE

Pascal Grenier
CRITIQUE
½

Alors que sa première réalisation date de près de vingt ans déjà (The Replacement Killers, 1998, avec Chow Yun-Fat), Antoine Fuqua est peu reconnu pour sa subtilité. Transfuge du vidéoclip, Fuqua est devenu un réalisateur à succès en 2001 avec son troisième film, Training Day, qui valut un Oscar à Denzel Washington. Or, depuis ce succès inestimé, Fuqua a largement déçu, ce qui ne l’empêche pas d’enchaîner banalement de gros films, moyens ou médiocres. La méthode Fuqua consiste à pondre des films de genre assez artificiels, doublés d’un discours moralisateur ou de prétentions métaphysiques et maladroites.

Avec son dixième long métrage, il ne donne toujours pas dans la dentelle et propose un drame de boxe aussi prévisible qu’une envie d’uriner après une bonne nuit de sommeil. Southpaw met en vedette Jake Gyllenhaal dans le rôle d’un champion de boxe qui sombre dans la déchéance après la mort de sa femme, victime d’une balle perdue lors d’une querelle à une soirée de gala. Gyllenhaal a mis les bouchées doubles et s’est beaucoup investi dans le rôle principal que devait tenir le rappeur Eminem, quelques années avant la mise en chantier de ce film.

L’acteur s’est notamment entraîné intensément pour le rôle au centre sportif du célèbre boxeur Floyd Mayweather, Jr., à Atlanta. Si l’on admire le courage et la condition physique de l’acteur, reste que ce dernier est inégal dans son rôle. Parfois (trop) intense et appuyé, son jeu méthodique manque de subtilité et est à l’image du film. Le reste de la distribution a peu à se mettre sous la dent, car les personnages sont des archétypes de cet univers familier et controuvé.

 revuesequences.org

Sortie : Vendredi 24 juillet 2015
V.o. : anglais
V.f. > Le Gaucher

Genre : Drame sportif – Origine : États-Unis – Année : 2015 – Durée : 2 h 04 – Réal. : Antoine Fuqua – Int. : Jake Gyllenhaal, Forest Whitaker, Oona Lawrence, 50 Cent, Rachel McAdams, Victor Ortiz – Dist. / Contact : Séville.
Horaires : @ Cineplex

CLASSIFICATION
Interdit aux moins de 13 ans
(Violence / Langage vulgaire)

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½  [ Entre-deux-cotes ] – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.