En salle à Montréal

Aloha

28 mai 2015

Les rapports professionnels entre un expert de la NASA et l’attachée à une mission militaire se transforment en relation sentimentale.

Aloha

PARFUM HAWAÏEN

Élie Castiel
CRITIQUE
★★ ½

Le charme suranné d’Aloha réside dans la tendance de Cameron Crowe à jouer la carte de la nostalgie sur un ton doux-amer, voire même caramélisé, d’où se profilent de bonnnes performances d’acteurs. L’auteur de Jerry Maguire et, entre autres, de Almost Famous concentre son scénario sur un récit sentimental inscrit à l’intérieur d’une intrigue politique, malheureusement, à peine frôlée. Le thème de la privatisation de la conquête spatiale est abordé ici à la légère, assorti d’un humour le plus souvent sans effet. Sur ce dernier point, la présence du toujours espiègle Bill Murray et de Alec Baldwin, en pleine forme, n’arrive pas à nous convaincre des véritables enjeux sur la question.

Car c’est l’intrigue sentimentale et ses dialogues taillés sur mesure qui prennent le dessus, la caméra jetant la plupart du temps son objectif sur Bradley Cooper, toujours aussi performant, et Emma Stone, au charme indéniable, tous deux partageant des scènes aux répliques à double sens d’où émergent des vérités sur les rapports amoureux.

L’attrait des contraires (Cooper/Stone) sonne juste, participant à quelques séquences réussies. Le happy-end, tout à fait prévisible, s’impose par défaut et nous donne l’occasion d’assister à une séquence père/fille vraiment touchante autant par sa candide simplicité que par son non dit éloquent.

revuesequences.org
Sortie : Vendredi 29 mai 2015

VO : anglais

Genre : Comédie sentimentale – Origine :  États-Unis – Année : 2013 – Durée : 1 h 44 – Réal. : Cameron Crowe – Int. : Bradley Cooper, Emma Stone, Rachel McAdams, Bill Murray, Ivana Milicevic, John Kransinski, Alex Baldwin – Dist. / Contact : Columbia.
Horaires : @ Cineplex

CLASSIFICATION
Général

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.