En salle

Danny Collins

8 avril 2015

PÈRE ABSENT… FILS RETROUVÉ

Élie Castiel
CRITIQUE
★★ ½

Producteur de téléséries américaines, scénariste (Cars, coscénarisé, Crazy Stupid Love, en solo) et comédien, Dan Fogelman se lance tout de go dans la réalisation d’un premier long métrage avec, comme point d’ancrage, un fait vécu, quoique adapté librement.

Son expérience dans le domaine de la production lui permet sans nul doute d’attribuer le rôle principal à Al Pacino, à la limite, s’autoparodiant dans le personnage d’une vedette (de la chanson) vieillissante. Le comédien, demeuré fidèle à la célèbre method acting paraît le même, se servant de cette aura extradiégétique, comme une mise en abyme de lui-même qui, pour la circonstance, ne réussit pas toujours, thème oblige.

Danny Collins

Mais au même titre que son fils, dans le film, nous succombons à son charme légendaire qui, malgré les ans, opère toujours. L’entourant, un Bobby Cannavale qu’on devrait voir plus souvent dans un rôle émouvant contrastant avec son allure de mec viril ; Annette Bening, ici femme difficile d’approche, qui se laisse amadouer par cet éternel séducteur arrivé à un moment de sa vie où la rédemption est le seul moyen de continuer à vivre en paix avec lui-même et sa (nouvelle) famille. Sans oublier le vétéran Christopher Plummer, toujours aussi agile dans une bref rôle de composition.

Un épisode dramatique qu’on ne dévoilera pas produit quelques courtes scènes senties où les deux principaux comédiens masculins (Pacino, Cannavale) s’en tirent avec tous les honneurs. Les bons sentiments sont monnaire courante, les répliques à la one-liner tout à fait sur mesure et, somme toute, octroyant au film un charme particulier. Comédie douce-amère, Danny Collins se voit avec plaisir même si après la projection on finira par l’oublier au bout de quelques jours. Quant à cette fameuse lettre de John Lennon, elle ne sert que de catalyseur à un récit sur le retour aux valeurs immuables de la cellule familiale.

LOGO_Séquences
Sortie
: Vendredi 10 avril 2015
VO : anglais
VF < Danny Collins

Genre : Comédie dramatique – Origine : États-Unis – Année : 2014 – Durée : 1 h 47 – Réal : Dan Fogelman – Int. : Al Pacino, Annette Bening, Bobby Canavale, Jennifer Garner, Christopher Plummer, Katarina Cas – Dist. / Contact : Remstar.Horaires : Cineplex

CLASSIFICATION
Interdit aux moins de 13 ans

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel). ★★★★ (Très Bon). ★★★ (Bon). ★★ (Moyen). (Mauvais). ½ (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.