En salle

Bad Words

28 mars 2014

En quelques mots

Texte : Luc Chaput
Cote : ½

Utilisant une faille dans les règlements d’admission, un quarantenaire américain réussit à devenir concurrent à la finale d’un prestigieux tournoi d’épellation. Des concours pour jeunes artistes, en piano, violon, danse ou patinage artistique pullulent et d’aucuns même contestent la place trop grande prise par certains parents dans la poursuite de ces lauriers pour leurs enfants. Il existe aux États-Unis des concours prestigieux d’épellation dont Spellbound de Jeffrey Blitz a donné, il y a une dizaine d’années, un compte-rendu documentaire.

Le scénariste Andrew Dodge insère dans un contexte similaire un misanthrope quarantenaire américain spécialiste des gros mots plus recherchés. La satire fonctionne plus spécialement dans la première partie mais Jason Bateman, rendu célèbre pour la télésérie Arrested Development, aurait dû laisser à un autre la réalisation, étant déjà producteur et acteur principal. Le jeune Rohan Chand lui donne la réplique avec verve dans cette comédie où les révélations ne sont que pétards mouillés.

Sortie : Vendredi 28 mars 2014
V.o. : Anglais

COMÉDIE
Origine :
États-Unis – Année : 2013 – Durée : 1 h 29 – Réal. : Jason Bateman – Int. : Jason Bateman, Kathryn Hahn, Rohan Chand, Allison Janney, Philip Baker Hall – Dist. / Contact : Séville | Horaires / Versions / Classement : Cineplex

Mise aux points

★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul. ½ (Entre-cotes) — LES COTES REFLÈTENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2020 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.