En salle à Montréal

The Company You Keep

25 avril 2013

Résumé
États-Unis, 1969. Un groupe de radicaux surnommés
Weather Underground revendique une vague d’attentats un peu partout au pays, particulièrement en rapport avec la guerre du Vietnam. Des décennies plus tard, ceux et celles qui avaient disparu sans laisser de trace deviennent la cible du gouvernement.

En quelques mots
★★
Entre vision engagée et classicisme, l’œuvre de Robert Redford avance dans une continuité tranquille depuis trente ans. Son tout dernier opus, The Company You Keep, ne déroge pas aux règles, dans la mesure où on retrouve Redford dans son terrain de prédilection : l’Histoire américaine et les mouvements socio-politiques qui la composent, le journalisme d’enquête. Aidé d’une distribution particulièrement vieille garde hollywoodienne (Susan Sarandon, Nick Nolte, Julie Christie, Richard Jenkins, Chris Cooper… Shia LaBeouf), l’acteur-réalisateur propose un thriller haletant et efficace dans lequel la radicalité des gestes d’un groupe contestataire des années 1960 a déraillé vers le meurtre, et les a confiné à la clandestinité quarante ans plus tard. Chacun vivant son existence terrée dans le silence, certains(e) avec une once de culpabilité. Dans la forme et le jeu des interprètes (LaBeouff fait pâle figure devant Redford et compagnie), The Company You Keep s’avère plutôt concluant. Malheureusement on ne peut en dire autant sur son fond. Si l’avocat joué par Redford cherche comme il le prétend à démontrer la vérité, fallait-il pour autant que dans le sillage de sa poursuite il fasse tomber ses « amis » et s’en sorte lavé de toute accusation – lui pourtant complice au groupe et ses agissements? Quand le happy-end survient, c’est l’individualisme à l’américaine qui est encore à célébrer nous dit Redford. Rien de bien militant ou d’engagé là-dedans on se surprend à penser. Un individualisme qui ne connait pas de compassion ou de loyauté, douteux dans sa morale. À ce titre, on ne peut pas vraiment s’étonner que le plus beau personnage du film, celui de Sarandon (avec son pesant d’ambiguïté que de toute évidence Redford ne savait pas comment filmer)  soit très tôt rejeté. Seul ce personnage paraissait réellement incarner le conflit moral que The Company You keep prétend transposer – mais seulement sur la surface. >> Sami Gnaba

Sortie : vendredi 26 avril 2013
v.o. : anglais

SUSPENSE | Origine : États-Unis – Année : 2012 – Durée : 2 h 02 – Réal. : Robert Redford – Int. : Robert Redford, Susan Sarandon, Shia Labeouf, Julie Christie, Brendan Gleeson, Richard Jenkins, Stanley Tucci – Dist. / Contact : Séville | Horaires / Versions / Classement : Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.