Articles récents

Keanu

28 avril 2016

RÉSUMÉ SUCCINCT
Rell, un photographe accroc à la marijuana, est déprimé depuis que sa petite amie l’a quitté. L’adoption d’un adorable chaton qu’il nomme Keanu lui remonte le moral. Malheureusement, sa joie est de courte durée, car sa maison est cambriolée et son animal enlevé par Cheddar, le chef d’un gang de rue impitoyable.

SANS 
COMMENTAIRES

Sortie : vendredi 29 avril 2016
Version originale : anglais

Genre :  COMÉDIE – Origine :  États-Unis  –  Année :  2016 – Durée :  1 h 40 – Réal. : Peter Alencio – Int. : Jordan Peele, Keegan-Michael Key, Method Man, Darrell Britt-Gibson, Jason Mitchell, Luis Guzmán –  Dist. / Contact : Warner.
Horaires :  @  Cineplex

CLASSEMENT
Tout public
(Violence / Langage vulgaire)

Séquences_Web

 

L’étudiante et Monsieur Henri

RÉSUMÉ SUCCINCT
Henri Voizot est un homme austère au caractère difficile, voire insupportable. Arrivé à un certain âge, ce dernier n’est plus en mesure de vivre seul dans son appartement. C’est la jeune Constance qui se retrouve à vivre en colocation. La cohabitation n’est pas facile, mais Henri voit rapidement en Constance une occasion pour briser le couple de son fils Paul, dont la compagne l’irrite particulièrement.

L'étudiante et Monsieur Henri

EN QUELQUES MOTS
Texte : Charles-Henri Ramond
★  ½

Une évidente gentillesse ressort de L’étudiante et Monsieur Henri, honnête production que l’on sent avant tout destinée aux spectateurs de tous âges habitués aux programmes de début de soirée des télévisions généralistes françaises. C’est cependant assez peu pour justifier une histoire dont les ressorts dramatiques se rapprochent tant de ceux exploités par La famille Bélier, récent carton au box-office hexagonal. Les personnages, un vieux bougon proche de la fin et une jeune femme qui se cherche, sont interchangeables et n’apportent rien de plus que ce qui a déjà été montré à maintes reprises dans le cinéma français récent. Ils sont placés dans un scénario expurgé de toute aspérité faisant la part belle à des valeurs universelles telles que le dépassement de soi et l’accomplissement personnel basé sur le rêve, l’envie et l’élan du cœur.

Se basant sur sa propre pièce, Caldérac offre ainsi un message d’espoir à la jeunesse en manque de confiance, message qu’il essaye d’agrémenter en développant une intrigue parallèle alambiquée, trop peu crédible pour être convaincante. Toutefois, la mise en scène, même si elle est conventionnelle, intercale quelques pauses musicales dans le récit, lui permettant ainsi de s’extirper des conventions propres au théâtre filmé. Quelques moments d’émotion affleurent ici et là, essentiellement provoqués par la douce candeur de la jeune comédienne suisse Noémie Schmidt, qui fait là ses débuts dans un premier rôle. Claude Brasseur, dans son rôle d’un vieux réac horripilant finit par s’en sortir sans trop de dommages.

Sortie : vendredi 29 avril 2016
Version originale : français

Genre :  COMÉDIE – Origine :  France  –  Année :  2015 – Durée :  1 h 39  – Réal. : Ivan Calbérac – Int. : Noémie Schmidt, Claude Brasseur, Guillaume de Tonquedec, Fréférique Bel, Thomas Solivéres, Valérie Kéruzoré –  Dist. / Contact :  A-Z Films.
Horaires :  @  Beaubien / Cineplex

CLASSEMENT
Tout public

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel★★★★  Très Bon★★★  Bon★★  Moyen★  Mauvais½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

Séquences_Web

Le bouton de nacre

RÉSUMÉ SUCCINCT
Un bouton de nacre retrouvé au fond de l’océan Pacifique sert de point de départ à une histoire de l’humanité racontée à travers les paroles des indigènes de Patagonie et des récits des premiers navigateurs anglais.

The Pearl Button

CRITIQUE
★★★★
Texte : Anne-Christine Loranger

PERLE SUSPENDUE
AU FIL DE L’HORREUR

La plus grande frontière du Chili est maritime : avec 4000 kilomètres de côtes et le plus grand archipel au monde, ce pays entretient un rapport étroit avec l’eau. Pour le documentariste Patricio Guzmán, la mer recèle toutes les voix de la Terre ainsi que celles venant de l’espace puisque l’eau reçoit la force des astres et la transmet aux êtres vivants. La mer chilienne recèle aussi dans ses profondeurs le secret d’un mystérieux bouton de nacre qui fait le lien entre deux thèmes abordés par le cinéaste : celui des peuples natifs du Chili, le peuple de l’eau, dont il ne reste aujourd’hui que 20 représentants, ainsi que les victimes de la dictature chilienne dont les corps furent jetés par centaines à la mer.

Certains disent que l’eau a une mémoire. L’oeuvre  de
Guzmán  nous fait ressentir l’harmonique de ses voix.

Immense documentariste, célèbre pour ses films sur les victimes du gouvernement Pinoche, Guzmán nous entraîne ici du macrocosme au microcosme. Des phénoménales réserves d’eau que contiennent certaines planètes, comètes et systèmes de notre galaxie, il effectue un bond cosmique pour plonger au sein des mers chiliennes et nous ramener un petit bouton de nacre, symbole des êtres humains tombés au Chili, tant sous le coup des colons du 18e siècle que sous les baïonnettes des soldats. Le cinéaste nous fait entendre la voix des indigènes de la Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers politiques.

Le film s’inscrit ainsi dans une tendance, celle de la reconnaissance des peuples autochtones, de leur histoires et de leur langues. La tragédie de leur disparition fait écho à celle, récente, des victimes de la dictature. Ici et là, même douleur, même sentiment de perte. Le film ne serait que le récit d’une tragédie si ce n’était de sa poétique. Un sentiment d’unité vis-à-vis des peuples humains, tous en bout de ligne issus de la mer, s’en dégage. Certains disent que l’eau a une mémoire. L’oeuvre de Guzmán nous fait ressentir l’harmonique de ses voix.

Sortie : vendredi 29 avril 2016
Version originale : espagnol
Sous-titres : français, anglais
The Pearl Button
Titre original

El botón de nácar

Genre :  DOCUMENTAIRE – Origine :  France / Chili / Espagne / Suisse  –  Année :  2015 – Durée :  1 h 27 – Réal. : Patricio Guzmán  – Dist. / Contact : FunFilm.
Horaires :  @  Beaubien / Cinéma du Parc

CLASSEMENT
Tout public

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel★★★★  Très Bon★★★  Bon★★  Moyen★  Mauvais½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

Séquences_Web

2009 © SÉQUENCES - La revue de cinéma