Articles récents

Ungli

27 novembre 2014

Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2014

Ungli

Sortie : Vendredi 28 novembre 2014
V.o. : hindi
S.-t.a. – Finger

Genre : Comédie dramatique | Origine :  Inde – Année : 2014 – Durée : 1 h 54 – Réal. : Renzil D’Silva – Int. : Emraan Hashmi, Kangana Ranaut, Sanjay Dutt, Randeep Hooda, Neha Dhupia, Kader Khan – Dist. / Contact : I | Horaires / Versions  : Cineplex

CLASSIFICATION
En attente de classement

EN QUELQUES MOTS
En attente.

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel) ★★★★ (Très Bon) ★★★ (Bon) ★★ (Moyen) (Mauvais) 1/2 (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.


Whiplash

Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2014

LE FILM DE LA SEMAINE
Whiplas_En sallePRIX DU PUBLIC (Meilleure fiction)
Calgary International Film Festival 2014
PRIX DU PUBLIC (Meilleure fiction dramatique)
Sundance Film Festival 2014

Sortie : Vendredi 28 novembre 2014
V.o. : anglais
S.-t.f. – Whiplash

Genre : Drame musical | Origine : États-Unis – Année : 2014 – Durée : 1 h 46 – Réal. : Damien Chazelle – Int. : Miles Teller, J. K. Simmons, Melissa Benoist, Jayson Blair, Austin Stowell, Kavita Patil – Dist. / Contact : Métropole | Horaires / Versions  Cineplex

CLASSIFICATION
Interdit aux moins de 13 ans
(Langage vulgaire)

EN QUELQUES MOTS
Texte : Luc Chaput
Cote : ★★★  1/2

Plusieurs films musicaux de fiction ou documentaires se situent au moment d’une compétition, jouant sur le stress et les relations entre les participants dans la recherche d’un prix qui assurera une carrière certaine. Le jeune réalisateur américain Damien Chazelle, auteur d’une comédie romantique à saveur musicale et qui a lui-même étudié la batterie, s’intéresse dans ce scénario aux relations troubles dans un conservatoire de musique entre Andrew, un jeune étudiant prometteur et Fletcher, professeur intimidant et sûr de son droit. La musique y est montrée comme un sport extrême avec blessures à la clef, mains placées dans des seaux de glace et avanies ou encouragements de la part de l’entraîneur. D’ailleurs, le titre fait autant référence à un morceau de musique qu’à un coup de fouet mais aussi à une sérieuse blessure au cou.

Plusieurs ont comparé l’attitude de Fletcher à celle du sergent Hartman dans Full Metal Jacket de Kubrick et J.K. Simmons, par son attitude et son langage, évoque cette personnalité. Pourtant c’est la passion pour le jazz classique qui relie aussi Andrew et Fletcher et qui complique leurs rencontres. De même, Andrew et son père Jim regardent deux classiques du film policier Rififide Jules Dassin et Charade de Blake Edwards, trouvant, dans ces films pleins de retournement aussi, des structures sources de réconfort.

La mise en scène de Chazelle, faite d’une construction en contrepoint de plans très courts et de plus longues plages, brillamment montée par Tom Cross, permet à Teller et Simmons de briller dans les deux rôles principaux. Sauf pour une scène dans la famille de Jim et son père et une relation amoureuse rapidement éclipsée, l’abnégation, le doute, le dégoût sont les moteurs de ce crescendo où les autres, sans doute victimes de tels procédés éducatifs discutables, sont laissés dans les bas-côtés de la route. La scène finale de concert, malgré sa brillance, pourrait donc laisser à plusieurs un goût amer.

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel) ★★★★ (Très Bon) ★★★ (Bon) ★★ (Moyen) (Mauvais) 1/2 (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

Altman

19 novembre 2014

Semaine du 21 au 27 novembre 2014

Altman

Sortie : Lundi 24 novembre 2014
V.o. : anglais
S.-t.f. – Altman

Genre : Documentaire biographique | Origine : Canada – Année : 2014 – Durée : 1 h 36 – Réal. : Ron Mann – Avec : Robert Altman, James Caan, Keith Carradine, Elliott Gould – Dist. / Contact : FilmsWeLike | Horaires / Versions  : Cinéma du Parc

CLASSIFICATION
Visa GÉNÉRAL

EN QUELQUES MOTS
Texte : Luc Chaput
Cote : ★★★  1/2

Ron Mann est un réalisateur canadien spécialisé dans les documentaires sur la contre-culture nord-américaine : Grass, Comic Book Confidential ou Go Further. Avec l’aide de Kathryn Reed, la veuve du réalisateur présente à l’écran et une des narratrices, il a eu accès à de multiples archives photographiques et filmiques familiales qui lui permettent de tracer un portrait assez complet de ce magistral réalisateur américain. La preuve est que ce nom a servi de base à un adjectif altmanesque ou altmanien en français. Suite

2009 © SÉQUENCES - La revue de cinéma