En salle à Montréal

Hereditary

7 juin 2018

| PRIMEUR |
Semaine 23
du 8 au 14 juin 2018

RÉSUMÉ SUCCINCT
Le jour de l’enterrement de la grand-mère, toute la famille est triste. Mais la dame en question cachait un mystère. Les jours passent et une menace commence à planer sur tous les membres de ce foyer perdu au fond des bois.

CRITIQUE
| Pascal Grenier |

★★★

À chacun son enfer

Débarquant dans nos salles avec un buzz dithyrambique entourant sa sortie, Hereditary est un suspense d’épouvante et le premier film du jeune réalisateur américain Ari Aster. Pour une première réalisation, il faut reconnaître que le cinéaste possède une maîtrise impressionnante du langage cinématographique. Dès le premier plan, on sent la précision du mouvement d’appareil où le cinéaste nous amène où il le veut bien. De plus, la première demi-heure est d’une telle maîtrise dans la création d’une ambiance angoissante et son rythme languissant qu’on a peine à croire que l’on assiste à un premier long métrage d’un surdoué de la mise en scène.

Ce croisement entre le très surestimé The Babadook
et
The Exorcist est somme toute efficace,
mais on est loin du chef-d’œuvre annoncé.

Hélas, tout s’écroule (ou presque) dans la seconde partie dès lors qu’on a compris le modèle scénaristique qui consiste à une version cauchemardesque et horrifique d’un trouble dissociatif de l’identité. Ce n’est pas le mal qui est héréditaire, mais les troubles cognitifs associés à ce syndrome qui en sont les manifestations. Donc, on sombre petit à petit dans le film d’épouvante à l’état pur avec des séances de spiritisme et autres phénomènes liés à la parapsychologie pour expliquer le problème de dépersonnalisation dont souffrent les membres de cette famille.

Finalement, il est dommage que l’écriture ne soit pas à la hauteur de la mise en image. Ce croisement entre le très surestimé The Babadook et The Exorcist est somme toute efficace, mais on est loin du chef-d’œuvre annoncé.

Sortie
vendredi 8 juin 2018

V.o.
anglais / Version française
Héréditaire

Réalisation
Ari Aster

Genre
Suspense d’épouvante

Origine
États-Unis

Année
2018

Durée
2 h 08

Distributeur
Entract Films

Horaires & info.
@ Cineplex

Classement
Interdit aux moins de 13 ans
(Accès autorisé si accompagné d’un adulte)
Horreur / Violence

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon.
★★ Moyen. Mauvais.
½ [Entre-deux-cotes]

2018 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.