En salle à Montréal

Avengers: Age of Ultron

30 avril 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Lorsque les choses ne tournent pas bien lors d’un programme de maintien de la paix relancé par Tony Stark, les Super héros doivent unir leurs forces pour combattre leur adversaire, le terrible Ultron.

la_ca_0409_avengers_age_of_ulton

PAX AMERICA EN PÉRIL

Luc Chaput
CRITIQUE
★★ ½

Après le succès phénoménal à la fois populaire et critique du premier Avengers, l’attente était très haute pour celui-ci qui n’est finalement que l’épisode intermédiaire d’une trilogie et même d’une tétralogie puisque la dernière partie aurait deux volets. Un aréopage de super-héros aux caractères et aptitudes différentes termine le travail de destruction d’un antre de super-vilains puisque l’un ne va pas sans l’autre. Car comme l’a déjà constaté Pierre Corneille «À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. »

Cette première victoire suscite une réaction d’orgueil démesuré de la part de Stark, un génie de l’industrie qui tente de créer une autre ligne de défense. Le scénariste et réalisateur Joss Whedon harnache ainsi la fascination et la peur que suscite cette hyper-intelligence artificielle qui pourrait devenir plus performante que celle des humains et connaître les mêmes problèmes de démesure et de déboussolement moral. Le groupe, affaibli et humilié, est alors obligé de se regrouper dans un refuge tiré directement des symboles de l’Americana. Ces personnages, issus des bandes dessinées Marvel, sont d’ailleurs pour la plupart des hommes blancs, incarnant cette vision américaine du monde propagée dans une surcharge d’effets spéciaux qui promènent les périls tant en Asie, en Afrique du Sud qu’en Europe.

Les personnages noirs, latinos et surtout asiatiques sont encore très minoritaires à la fois dans l’ampleur de leur influence ou par leur nombre. Face à ce groupe, Ultron, le super-robot maléfique, vision ultramoderne du HAL de 2001, se clone à qui mieux mieux en des sbires pétaradant que les héros, après quelques passages à vide, auront assez de mal à contrer sans l’aide d’un être supérieur bien utile pour les suites annoncées. Les montagnes russes, concoctées par Whedon et mises en place avec l’aide des 5 000 personnes environ du long générique final, procurent donc un amusement vite oublié.

revuesequences.org

Sortie : Vendredi 1er mai 2015
VO : anglais
VF < Avengers : L’ère d’Ultron

Genre : AVENTURES FANTASTIQUES – Origine :   États-Unis – Année : 2015 – Durée : 2 h 21 – Réal. : Joss Whedon – Int. : Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlet Johansson, Elizabeth Olsen – Dist./Contact : Buena Vista.
Horaires : Cineplex

CLASSIFICATION
Visa GÉNÉRAL

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2017 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.