En salle à Montréal

Chewdaism: A Taste of Jewish Montreal

12 septembre 2019

PRIMEUR
| Semaine 37 |
Du 13 au 19 septembre 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Aux prises avec leur propre «YidLife Crisis», deux Montréalais reviennent dans leur ville d’origine pour découvrir leur héritage et l’empreinte de la culture juive sur l’histoire de Montréal.

< CRITIQUE >
Élie Castiel

★★★★ 

La bouffe aussi adoucit les mœurs

Documentaire, autofiction ou voyage éducatif à travers les us et coutumes d’une ethnie montréalaise établie depuis des lustres? La communauté juive, les Ashkénaze, les Sépharades et les Orthodoxes. Les tensions avec la culture dominante, les Québécois de souche, mais qui ne sont pas si graves à bien observer. Et pour Eli Batalion et Jamie Elman, les deux complices-réalisateurs, une présence à l’écran des plus agréables teintée d’un humour particulier (recours parfois à la tradition toujours bien ancrée du standup).

Des vérités sur les cultures juives de la métropole, leur bilinguisme, notamment dû à la présence de nombreux Juifs de langue française venus particulièrement d’Afrique du Nord – on ignore toujours que dans ce groupe, il y a une minorité qui s’exprime en espagnol et, dans un sens, possède un mode de vie légèrement différent de leurs compatriotes francophones.

Drôle, amusant, pédagogique et démystifiant une fois pour toute l’expérience juive montréalaise.

Mais ce qui unit les hommes et les femmes de bonne volonté, c’est bel et bien la bouffe, qu’il s’agisse des Bagels, des smoked meat imbattables (en revanche, chez Schwartz, les prix sont faramineux – Allez plutôt au La Main, de l’autre côté de la rue)… autres Delicatessen, ou encore ces plats marocains savoureux qui élèvent l’esprit et grossissent le ventre.

Et puis, une mise en scène alerte, consciente de la durée du film, ne perdant pas un seul instant à montrer n’importe quoi (même si l’accueil à la porte d’une famille juive-marocaine est plutôt caricaturale).

Les spécialistes québécois des écrits sur la communauté juive, Pierre Anctil et Chantal Ringuet, brillent par leurs propos historiquement édifiants et conciliateurs. D’autres intervenants nous rappellent que l’antisémitisme a bel et bien existé à Montréal – Église? Culture? Tradition importée d’Europe ou qui se perd dans la nuit des temps?

Quoi qu’il en soit, pour Batalion et Elman, la bouffe est ce qui unit aussi les Humains. Drôle, amusant, pédagogique et démystifiant une fois pour toute l’expérience juive montréalaise.

F I C H E
TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 13 septembre 2019

Réal.
Eli Batalion
Jamie Elman

Genre(s)
Documentaire

Origine(s)
Canada

Année : 2018 – Durée : 1 h 02

Langue(s)
V.o. : anglais; s.-t.f.

Chewdaism : Mordre dans le Montréal juif

Dist. @
Cinéma du Parc
[ eMerge Enterprises ]

Classement
NC
[ Non classé ]

En salle(s) @
Cinéma du Parc

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.