En salle à Montréal

High Life

18 avril 2019

Semaine 16
Du 19 au 25 avril 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Un groupe de criminels condamnés à mort accepte de commuer leur peine et de devenir les cobayes d’une mission spatiale en dehors du système solaire. Une mission hors normes.

 

Primeur
COUP de CŒUR |
Sophie Leclair-Tremblay

★★★★ ½

L’URGENCE DU PRÉSENT

La cinéaste Claire Denis (Beau travail, Vendredi soir) signe ici sa première œuvre dans la langue de Shakespeare. Le long métrage nous transporte dans l’espace, où un groupe de criminels, rejetés par la société, ont été recyclés et envoyés en mission afin d’extraire l’énergie provenant d’un trou noir, énergie qui résulterait en ressources illimitées. Le film s’ouvre avec le personnage de Monte (Robert Pattinson) et son bébé, la petite Willow. Ils sont seuls et la tendresse de leurs corps en huis clos projette un halo rassurant sur un paysage visuel froid, là où chaque détail semble témoigner du pire, pire qui serait déjà arrivé.

Nous sommes amenés à remonter les événements, plongeant au sein de cette cohabitation de criminels au coeur du vaisseau spatial. Parmi cette cohorte d’âmes endommagées se trouve la Dr. Dibs (Juliette Binoche), se donnant pour mission d’engendrer un enfant par voie d’insémination artificielle à bord du vaisseau, là où les rapports sexuels sont interdits. Déterminée à réaliser sa mission, elle s’impose – dans le groupe et à l’écran – avec son pouvoir et aussi avec son puissant désir qui habite les lieux. La scène de masturbation est un moment grandiose où Dibs ressemble à une créature mythologique à la fois emprisonnée et libérée.

High Life est un film inoubliable, une ode à la nature et à la noirceur humaine au coeur d’un vaisseau spatial, là où les êtres ayant brisé les lois de la nature doivent tenter de la sauver. Le récit aborde d’ailleurs de façon fort intéressante la question « est-ce que ce groupe de criminels pourraient en arriver à être considérés comme des héros? »

L’atmosphère générée par les contacts entre les protagonistes est un véritable tour de force : il s’agit d’une tension qui glisse entre les doigts, de la beauté inexplicable et volatile avec laquelle Claire Denis dépouille la carapace et utilise les non-dits, exposant la nature et ses mœurs avec vivacité. Pour certains, il s’agit de réparer les lois qu’ils ont eux-mêmes brisées; pour d’autres, il s’agit de succomber à la violence du désir qui les habitent. Dans les deux cas, les actions surviennent à la vitesse de l’éclair, les êtres et leur corps constamment sur le qui-vive, les fluides corporels éclaboussant l’écran. Il y a une essence éminemment belle qui se dégage de ce cinéma, sondant la violence et la sexualité dans un espace-temps qui ouvre les portes d’un futur annonçant la permanence de l’état de survie sur un territoire sèche de ressources, le nécessaire devenu manquant.

Le personnage de Monte fait bande à part : il a renoncé à toute forme de plaisir sexuel et résiste au pouvoir de Dibs. Il est rationnel et semble s’être résigné à son sort, malgré quelques manifestations de frustration. Lorsque les êtres autour de lui ne deviennent plus qu’un amalgame de corps en proie à la violence, il réagit, parfois avec une grande violence lui aussi. Son regard, souvent indéchiffrable, donne l’impression d’une vie intérieure riche, d’un secret bien gardé.

High Life est un film inoubliable, une ode à la nature et à la noirceur humaine au coeur d’un vaisseau spatial, là où les êtres ayant brisé les lois de la nature doivent tenter de la sauver. Le récit aborde d’ailleurs de façon fort intéressante la question « est-ce que ce groupe de criminels pourraient en arriver à être considérés comme des héros? »

FICHE TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 19 avril 2019

Réal.
Claire Denis

Origine(s)
Allemagne / France
Grande-Bretagne / Pologne
États-Unis

Année : 2018 – Durée : 1 h 53

Genre(s)
Drame de science-fiction

Langue(s)
V.o. : anglais / s.-t.f.
La vie en hauteur

Dist. @
Entract Films

Classement
Interdit aux moins de 16 ans

En salle(s) @
Cinéma du Parc
Cinéma Moderne

Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.