En salle

Qu’est-ce qu’on a fait encore au bon Dieu?

14 mars 2019

| PRIMEUR |
Semaine 11
Du 15 au 21 mars 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Claude et Marie Verneuil font face à une nouvelle crise. Leurs quatre gendres sont décidés à quitter la France avec femmes et enfants pour tenter leur chance à l’étranger. Pendant ce temps…

EN BREF
| Élie Castiel |

★★★ ½

Les parents veillent

Mais quelle mouche a piqué ces quatre couples? Est-ce vraiment mieux  ailleurs? Oui, les Français peuvent être racistes; mais honnêtement, à voir de près, ceux venus d’ailleurs ne le sont-ils pas tout autant?
Efficacement drôle.

Dans l’Hexagone, la première partie fut un grand succès aux guichets car, au fond, les Français de souche (blancs, catholiques) raisonnent lorsqu’on leur montre la vérité en face, du moins dans le cas de la majorité. Une parenthèse : à bien y penser, la France est l’un des pays les plus accueillants du monde – voyez dans la politique, les médias, la culture – Certains pays que je ne citerai pas devraient le prendre en exemple. Fin de la parenthèse. Plus réussie que la première partie, lourde, prévisible, gags et dialogues éculés, Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu? bénéficie de la présence des mêmes acteurs, étonnamment encore jeunes, mais profitent surtout d’un scénario axé sur ls enjeux d’aujourd’hui, l’immigration, les minorités sexuelles, l’économie, Marcon bien sûr, la fin des idéologies et une France un peu bonne enfant qui fait encore son charme malgré tout. Les gilets jaunes sont venus après. Mais aussi un pays divisé, résultat probant à chaque élection. Où est l’esprit cartésien français qui se démarque des autres pays? Il y a eu Charlie Hebdo, le marché Hyper Cacher, Nice… À quels saints se vouer? Absents des conversations ou plutôt dits en sous-entendus. Mais toujours est-il que nous assistons à un cours de sociopolitique 101 qui nous fait tout de même réfléchir le temps que dure la projection. Et quand c’est dans la bonne humeur et qu’on nous présente à deux reprises un gros jambon et des verres de rouge, ce n’est pas de refus. Aller s’installer à l’étranger? Mais quelle mouche a piqué ces quatre couples? Est-ce vraiment mieux ailleurs? Oui, les Français peuvent être racistes; mais honnêtement, à voir de près, ceux venus d’ailleurs ne le sont-ils pas tout autant? Efficacement drôle.

FICHE TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 15 mars 2019

Réal.
Philippe de Chauveron

Origine(s)
France

Année : 2018 – Durée : 1 h 39

Genre(s)
Comédie

Langue(s)
V.o. : français / s.-t.a.

Serial Bad Weddings 2

Dist. @
A-Z Films

Classement
Tous publics

Info. @
Cinéma Beaubien
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.


★★ Moyen.   Mauvais. 0 Nul.
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.