En salle à Montréal

The Great Buster: A Celebration

10 janvier 2019

| PRIMEUR |
Semaine 02
Du 11 au 17 janvier 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Le réalisateur américain Peter Bogdanovich retrace la vie et la carrière de l’un des plus prolifiques et influents réalisateurs d’Hollywood : Buster Keaton. Cette plongée très personnelle dans les archives de la famille Keaton révèle un artiste visionnaire qui a tout risqué, même sa vie, pour faire rire les spectateurs du monde entier.


EN BREF
| Élie Castiel |
★★★ ½

L’acrobate

Des artistes du rire d’hier et d’aujourd’hui s’expriment sur cette légende du cinéma muet laissé un peu pour compte injustement. Des extraits de films bien choisis nous montrent un véritable magicien du mouvement, cascadeur exemplaire dont les gags subtils renvoient au mouvement perpétuel de la vie. Bête de scène à ses débuts, avec ses parents circassiens, il se dévoue à une carrière qui rend sa vie intime des plus tumultueuses autant avec les femmes qu’avec les puissants d’un Hollywood naissant qui montre déjà ses griffes. Fervent admirateur de ce génie du cinématographe, Peter Bogdanovich (… The Cat’s Meow, She’s Funny That Way) rend hommage à un maître de la comédie qui, par un tour du destin, s’est retrouvé avec Charlie Chaplin dans Limelight (Les feux de la rampe) dont on montre un court extrait bouleversant. Bien entendu, le cinéaste joue la carte de la nostalgie, illustrant un cinéma où le quotidien est transcendé par des tours de manivelle bien structurés, donnant aux spectateurs la sensation que le cinéma dépasse souvent la réalité. Aux commentaires du critique Leonard Maltin, s’ajoutent, entre autres, ceux de Mel Brooks et de Johnny Knoxville. Sans aucun doute, à montrer aux étudiants en études cinématographiques, ne serait-ce que pour confirmer que l’art de l’interprétation est aussi important que la mise en scène. Car dans le cas de Buster Keaton, cette discipline remet en question les enjeux alternants de la corporalité.

… Le cinéaste joue la carte de la nostalgie, illustrant
un cinéma où le quotidien est transcendé par des tours
de manivelle bien structurés, donnant aux spectateurs
la sensation que le cinéma dépasse souvent la réalité.

Sortie
Vendredi 11 janvier 2019

FICHE TECHNIQUE

Réal.
Peter Bogdanovich

Origine(s)
États-Unis

Année : 2018 – Durée : 1 h 42

Genre(s)
Documentaire

Langue(s)
V.o. : anglais; s.-t.f.
Buster Keaton : Une célébration

Dist.
MK2 | Mile End

Classement
Tous publics

Info. @
Cinéma du Musée

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½
[Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.