En salle à Montréal

Un homme pressé

25 décembre 2018

| PRIMEUR |
Semaine 51
Du 21 au 27 décembre 2018

RÉSUMÉ SUCCINCT
PDG au sein d’un grand groupe automobile français, Alain Wapler est victime d’un AVC. Alors qu’il émerge de son état d’inconscience, il aperçoit sa fille à son chevet et tente de lui parler. Mais Alain est atteint de graves troubles de la parole et de la mémoire, et personne ne comprend ce qu’il veut dire.


EN BREF
| Élie Castiel |
★★ ½

Erreurs de prononciation

Quel que soit le plateau de tournage où il se trouve, Fabrice Lucchini se débrouille pour donner à son personnage quelque chose qui dépasse l’entendement et notre perception du rythme. Mais Hervé Mimran pousse la farce trop loin. Après quelques extravagances d’irrégularités verbales, on a très bien compris. D’autant plus que le principal intéressé prend un malin plaisir à bien s’en accommoder. On soulignera la présence de Leïla Bekhti, de plus en plus en demande dans le cinéma hexagonal mais dans un rôle à contre-emploi qu’elle n’endosse pas toujours avec brio. Une petite amourette entre elle et un collègue est vite expédiée; dommage puisqu’ils sont tous les deux adorables. Oui, répétons-le, le grand FB, question de langage, sait admirablement bien se tirer d’affaire, même lorsque le scénario est bourré d’invraisemblances et de lourdeurs insupportables. Lorsque la comédie populaire essaie de se travestir en film pseudo-d’auteur, nous sommes en droit de nous poser de nombreuses questions. Notamment quand les véritables enjeux du film ne sont pas sérieusement explorés. Bien dommage!

Lorsque la comédie populaire essaie de se travestir
en film pseudo-d’auteur, nous sommes
en droit de nous poser de nombreuses questions.

Réal.
Hervé Mimran

Sortie
Vendredi 21 décembre 2018

Langue(s)
V.o. : français 

Genre
Comédie dramatique

Origine(s)
France

Année : 2018 – Durée : 1 h 40

Dist.
A-Z Films


Classement

Tous publics

Info. @
Cinéma Beaubien
Cineplex


MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½
[Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.