En salle à Montréal

Mary Queen of Scots

21 décembre 2018

| PRIMEUR |
Semaine 50
Du 14 au 20 décembre 2018

RÉSUMÉ SUCCINCT
En 1561, après quelques années passées en France où elle a épousé l’héritier de la couronne qui vient de la laisser dans le deuil à seulement 18 ans, Marie Stuart rentre en Écosse pour y régner de plein droit.

CRITIQUE
|
Élie Castiel |

★★★ ½

LES REINES DE LA DISCORDE

Premier long métrage d’une metteure en scène de théâtre, Mary Queen of Scots souligne affectueusement le film d’époque, disons même historique, cachant admirablement bien les codes de la scène pour rendre la proposition totalement cinématographique. Il y a aussi un choix de comédiens susceptible de rallier tous les spectateurs, notamment dans le cas des deux actrices principales, une Saoirse Ronan qui joue parfois la carte du camp d’époque avec un naturel fascinant, mais autrement (même si d’aucuns contesteront la validité totale des faits) proprement fidèle à sa fonction de reine.

S’opposant avec le jeu digne et souverain de Margot Robbie, une Elizabeth en proie à la guerre que se font les Hommes. Mais toutes deux victimes d’un univers où le pouvoir patriarcal est un régime en soi. D’où un regard profondément, et à juste titre, féministe de la part de Rourke. Car Mary Queen of Scots actualise l’Histoire, rend le tout comme une métaphore actuelle des inconduites politiques qui, dans certains pays, ont toujours droit de cité.

Premier long métrage d’une metteure en scène de théâtre,
Mary Queen of Scots souligne affectueusement le film d’époque,
disons même historique, cachant admirablement bien les codes
de la scène pour rendre la proposition totalement cinématographique.

Marie Stuart est ici réhabilitée au nom d’une belle cause et tout comme Jeanne d’Arc, elle meurt exécutée, sacrifiée au nom de la religion et bien plus que cela, le refus de voir la femme comme l’égale dans un monde d’hommes.

Et comment oublier la confrontation finale entre Elizabeth et Marie (événement ajouté) ressemblant beaucoup plus à un duel extraordinaire entre Ronan et Robbie, où toutes les deux triomphent et sortent gagnantes chacune à sa façon, donnant à l’art de l’interprétation non seulement ses lettres de noblesse, mais le situant aussi dans une activité essentielle de la modernité culturelle.

Sortie
Vendredi 14 décembre 2018

Langue(s)
V.o. : anglais / Version française
Marie reine d’Écosse

Réal.
Josie Rourke

Genre
Drame historique

Origine(s)
Grande-Bretagne

Année : 2018 – Durée : 2 h 04

Dist.
Universal Pictures.

Classement
Interdit aux moins de 13 ans

Info. @
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon.
★★ Moyen. Mauvais. 0 Nul
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.