En salle à Montréal

The Hundred-Foot Journey

7 août 2014

En quelques mots

Texte : Élie Castiel
Cote : ★★★

Depuis quelque temps, les films-cuisine se succèdent, notamment dans le genre documentaire. Côté fiction, Chef, encore à l’affiche, s’avère une comédie charmante, mais dénuée de profondeur. Lasse Hallström, dont Chocolat nous avait épaté par son raffinement, adapte un roman de Richard C. Morais. Si les intentions sont fort louables, le traitement l’est moins, notamment dû à la longueur interminable du film.

La présence d’une famille indienne en pleine compagne française n’est pas crédible, en plus de la rapide réconciliation entre deux cultures et modes de vie opposés. La fin, par contre, est imprévisible et renvoie à un discours contre la réussite personnelle au profit d’un partage du succès.

Les saveurs indiennes viennent se mélanger à celles des plats occidentaux, mince clin d’œil à la mondialisation culinaire. L’amalgame des langues paraît tout à fait douteux et tout bonnement « arrangé avec le gars des vues ». Reste néanmoins que les interprètes s’en tirent bien ; Om Puri égal à lui-même, c’est-à-dire jusqu’au-boutiste et versatile, Helen Mirren, comme d’habitude, mélangeant élégance et rigueur avec aplomb. Charlotte Le Bon semble un peu perdue dans tout cet univers fabriqué, et le jeune Manish Dayal s’avère éloquent. Comédie estivale feel-good, The Hundred-Food Journey se savoure à petites doses , sans vraiment laisser une impression durable. Charmant tout de même.

Sortie : Vendredi 8 août 2014
V.o. : anglais
V.f. – Le Voyage de cent pas

Genre : Comédie sentimentale | Origine :États-Unis – Année : 2014 – Durée : 2 h 02 – Réal. : Lasse Halström – Int. : Manish Dayal, Helen Mirren, Om Puri, Charlotte Le Bon, Farzana Dua Elahe, Amit Shah – Dist. / Contact : Buena Vista | Horaires / Versions / Classement : Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel) ★★★★ (Très Bon) ★★★ (Bon) ★★ (Moyen) (Mauvais) 1/2 (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.