En salle à Montréal

Le dernier vice-roi des Indes

1er septembre 2017

Semaine du 1 au 7 septembre 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Mars 1947. Après 300 ans de domination anglaise, le Palais du Vice-Roi à Delhi ouvre ses portes une dernière fois pour accueillir en grande pompe Lord Mountbatten et sa famille. Petit-fils de la reine d’Angleterre et nommé dernier Vice-Roi des Indes, « Dickie » Mountbatten devra préparer le pays à l’indépendance. Mais la tâche s’avérera bien plus ardue que prévu. Après d’âpres négociations avec Nehru, Gandhi et Jinnah, perturbées par de violents conflits religieux, il n’aura d’autre choix que d’entériner la partition des Indes et la création d’un nouvel état, le Pakistan…

Suite

A Gentleman: Beautiful, Gentle, Risky

25 août 2017

Semaine du 25 au 31 août 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Sur le point de se caser, Gaurav décide de se laisser convaincre par sa douce Dulcinée de vivre quelques aventures mouvementées avant le grand jour.

Bande-annonce sans sous-titres

Suite

Birth of the Dragon

Semaine du 25 au 31 août 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
En 1965, le légendaire Bruce Lee s’opposa au maître de kung-fu Wong Jack Man. Ce drame sportif retrace l’aventure de ce combat

Suite

Good Time

Semaine du 25 au 31 août 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Nick, un jeune homme souffrant de troubles mentaux, est tiré d’une consultation avec son psychiatre par son frère Connie qui l’entraîne avec lui dans un vol de banque.

Suite

L’ornithologue

24 août 2017

Semaine du 25 au 31 août 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Fernando, un ornithologue solitaire, est emporté par les rapides alors qu’il descendait une rivière perdue au Nord du Portugal, à la recherche de cigognes noires, une espèce menacée. Sauvé des eaux par deux chinoises en pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle, il s’enfonce dans une forêt dense et dangereuse pour retrouver son chemin.

SANS
COMMENTAIRES

Sortie :  vendredi 25 août 2017
V.o. :  multilingue  / s.-t.f.
O Ornitólogo

Genre  Drame – Origine : Portugal / France / Brésil –  Année 2016 – Durée 1 h 57  – Réal. : João Pedro Rodrigues – Int. : João Pedro Rodrigues, Paul Hamy, Xelo Cagiao, Han Wen, Chan Suam –  Dist. Acéphale.

Horaires
Cinémathèque québécoise

Classement
Tout public
(Déconseillé aux jeunes enfants)

Séquences_Web

Le problème d’infiltration

Semaine du 25 au 31 août 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Chirurgien plasticien dédié aux grands brûlés, le Dr Louis Richard en est à sa troisième greffe sur le visage complètement défiguré de monsieur Turcotte. Or, les traitements curatifs tardent à faire voir des améliorations sur la mine désormais hideuse du patient exaspéré. Pour obtenir réparation, celui-ci entame des procédures judiciaires qui font grand bruit dans les médias.

COUP DE CŒUR
Texte : Élie Castiel

★★★★

LA SUBVERSION DU PLAN-SÉQUENCE

Dès le premier plan, quelque chose de magique se produit entre l’image et le regard du spectateur, ébahi par l’intensité d’un contenu cliniquement inhabituel. Soyons honnêtes… il s’agit d’un spectateur cinéphile. Celui qui, à travers les années, a su amplement profiter de ce qu’on lui proposait comme cinéma d’auteur, et non pas dans le sens péjoratif, mais d’un cinéma issu de la réflexion, du sens du cadre et plus que tout, de la maturité.


Le problème d'infiltration_Coup de cœur (En salle)

Car tout compte fait, Le problème d’infiltration est avant tout une aventure où le cauchemar le plus terrible tient lieu de protagoniste principal. Pour de vraies raisons, ces angoisses de l’âme qui traversent souvent notre esprit, ces fantasmes inexplicables qui nous tiennent prisonniers sans aucune promesse de liberté possible.
C’est aussi le cinéma de Murnau, pour ses ombres, ses jeux de miroir, ses complications impressionnistes, et celui de Lang, le grand poète allemand du noir et blanc qui évoque aussi le Franju des Yeux sans visages. Surtout, répétons-le, Le problème d’infiltration est animé d’une passion cinéphilique qui a pour nom « images en mouvement », non pas pour retransposer la vie, mais pour la rendre magique, intense, infernale. Et des plans-séquences qui ne suivent pas la règle du jeu. Une façon comme une autre de signifier que le cinéma est un art, sur le plan individuel, quelque chose de personnel, d’inné chez certains êtres. Robert Morin s’en tire avec tous les honneurs.
C’est là un avant plan de notre critique à paraître dans le prochain Séquences.

En couverture
(par le même rédacteur)
Séquences
Nº 310 (Septembre-Octobre 2017)
Pp
En kiosque : Septembre 2017 

Sortie :  vendredi 25 août 2017
V.o. :  français

Genre  Drame psychologique – Origine : Canada [Québec] –  Année 2017 – Durée :  1 h 33  – Réal. : Robert Morin – Int. : Christian Bégin, Sandra Dumaresq, Guy Thauvette, William Monette  –  Dist. K-Films Amérique.

Horaires
Beaubien Cineplex

Classement
Interdit aux moins de 13 ans

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel.  ★★★★  Très Bon.  ★★★  Bon.  ★★  Moyen.  ★  Mauvais.  ½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

Séquences_Web

La jeune fille sans mains

18 août 2017

Semaine du 18 au 24 août 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains.

Suite

2017 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.