En salle à Montréal

Rambo: Last Blood

19 septembre 2019

Semaine 38
du 20 au 26 septembre 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Cette fois, Rambo devra confronter les démons de son passé et déterrer ses habiletés de combattant sans pitié pour se venger dans une toute dernière mission. Quête ultime de vengeance.

< PRIMEUR >
Brève

ÉLIE CASTIEL

½  

Les héros sont fatigués

Mais qu’avaient-ils en tête avant de signer ce scénario aussi insipide, violent, confus, d’extrême-droite? Ce qui ne veut en aucun cas dire que les bad guys dont il est question dans Rambo: Last Blood sont des gens recommandables. Les coupables : Dan Gordon, Matthew Cirulnick et Sylvester Stallone lui-même. De la part de Sly (pour les intimes), il y a, dans ce film, un refus catégorique de ne plus faire partie des vedettes mainstream de Hollywood. Il est question de méchants Mexicains, des gentils aussi (en la personne de l’amie de Rambo). Hypocrite à souhait, jouant le jeu de la politique niveau 101, sans réfléchir, sans tenir ses distances. Et que dire de cette violence excessive, calquant pour ainsi dire celle de ceux sur qui il venge la victime (la fille de son amie) d’un crime sordide. Et au générique final, des extraits rapides de la série « Rambo » avec un Sylvester Stallone plus jeune, bien entendu, et qui peut-être, je dis bien peut-être, nous laisse un sentiment de nostalgie vite évaporé en quittant la salle.

F I C H E
TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 20 septembre 2019

Réal.
Adrian Grunberg

Genre(s)
Action

Origine(s)
États-Unis

Année : 2019 – Durée : 1 h 29

Langue(s)
V.o. : anglais / Version française

Rambo : La dernière mission

Dist. @
VVS

Classement
Interdit aux moins de 13 ans
[ Violence ]

En salle(s) @
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.   Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.