En salle à Montréal

Blinded by the Light

15 août 2019

PRIMEUR
| Semaine 33 |
Du 16 au 22 août 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
À Luton, près de Londres, Javed Khan grandit dans une famille d’origine pakistanaise. Mal dans sa peau, il est secoué par la découverte de l’œuvre musicale du chanteur américain Bruce Springsteen.

< CRITIQUE >
Élie Castiel

★★★ 

SPRINGSTEEN COMME REMÈDE À LA DÉPRIME

Gurinder Chadha (du sympathique Bend It Like Beckham) assume le côté mainstream de Blinded by the Light (titre d’une chanson de Springsteen), qu’elle manipule en empruntant clichés, références bolywoodiennes comme l’importance donné aux émotions, pouvant paraître caricaturales aux yeux de certains occidentaux, mais tout aussi efficaces pour le film dont il est question.

Regard sur la famille, les origines qu’on ne doit pas ignorer, la langue ou les langues d’usage, le rapport à la société d’accueil. Et puis, une folie douce, un amour pour les chansons d’une autre époque, celles de Bruce Springsteen, un des géants de la pop made in U.S.A. Les paroles de ses chansons parlent au jeune Javed (excellent Viveik Kalra – il sera dans Voyagers, le prochain Neil Burger), devant composer entre la tradition familiale et la modernité de la terre d’accueil. Important de souligner, et il est dit dans le film, que dans la grande majorité des nouveaux venus, quel que soit le pays d’origine, la plupart l’ont fait par obligation politique ou économique. Ils auraient aimé rester chez eux.

Sur ce point, les années Margaret Thatcher, époque où le film a lieu, résonnent comme un cadeau empoisonné au pays, propice aux mouvements d’extrême droites. Les choses ont-elles vraiment changé? Reste une comédie dramatique (musicale) au rythme trépidant qui souligne agréablement bien la musique d’un des plus importants compositeurs du cinéma indien, A. R. Rahman. Quelques sophistications dans l’imaginaire du jeune homme en question s’avèrent les bienvenues.

… les années Margaret Thatcher, époque où le film a lieu, résonnent comme un cadeau empoisonné au pays, propice aux mouvements d’extrême droites. 

F I C H E
TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 16 août 2019

Réal.
Gurinder Chadha

Genre(s)
Comédie dramatique

Origine(s)
Grande-Bretagne

Année : 2019 – Durée : 1 h 58

Langue(s)
V.o. : anglais

Blinded by the Light

Dist. @
Warner Bros. Canada

Classement
Tous publics

En salle(s) @
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.