En salle à Montréal

Toni Morrison: The Pieces I Am

11 juillet 2019

PRIMEUR
| Semaine 28 |
Du 12 au 18 juillet 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Portrait intime de l’un des plus grands noms de la littérature mondiale, lauréate du Prix Nobel, évoquant sa vie et son œuvre. Le documentaire se questionne sur ce que signifie être une auteure dont l’œuvre est profondément ancrée dans des problématiques nationales encore irrésolues.

< CRITIQUE >
Anne-Christine Loranger

★★★ ½

L’IMPÉRATRICE DE LA LITTÉRATURE AMÉRICAINE

Il estimpossible de déterminer précisément l’importance de Tony Morrison au sein de la littérature mondiale, tant cette professeure, éditrice et auteure, seule femme noire à avoir reçu le prix Nobel de littérature (1993) a réussi à capter l’essence d’une humanité afro-américaine écrasée par ses oppresseurs et luttant jour après jour pour garder sa dignité. Son œuvre s’est attachée principalement aux plus grandes perdantes de l’histoire américaine, les esclaves noires. À travers ses portraits de femmes (Sula, Beloved), de petites filles (The Bluest Eyes) et d’hommes (Song of Solomon), on découvre une réalité écorchée, fouettée au sang, mais subtilement triomphante. Sa poétique, ses images et la finesse des structures sous-jacentes à ses romans renvoie à ce que la littérature américaine a fait de plus grand.

Le cinéaste ne craint pas de laisser le silence parler sur les images, ce qui permet de se laisser envahir par la personnalité vibrante et charismatique de Toni Morrison et par les univers qu’elle écrit… Inspirant et touchant. Un cadeau.

Avec The Pieces I am, le photographe et documentaliste Timothy Greenfield-Sanders effectue un collage d’entrevues avec la femme de lettres et certain de ses plus intimes collaborateurs et amis. Apposant à travers les entrevues çà et là une superbe collection de photos d’archives et de musiques, Greenfield-Sanders trace le portrait non seulement d’une immense artiste mais aussi celui d’un monde, celui de la littérature afro-américaine et des femmes qui lui donnèrent naissance. Classiquement, presque humblement, filmée sur un arrière-plan gris uniforme, le film est d’une majesté impériale et d’un humour discret rappelant celui de Barack Obama.

Le cinéaste ne craint pas de laisser le silence parler sur les images, ce qui permet de se laisser envahir par la personnalité vibrante et charismatique de Toni Morrison et par les univers qu’elle écrit.

Inspirant et touchant. Un cadeau.

FICHE TECHNIQUE
Sortie
Vendredi 12 juillet 2019

Réal.
Timothy Greenfield-Sanders

Genre(s)
Documentaire biographique

Origine(s)
États-Unis

Année : 2019 – Durée : 2 h

Langue(s)
V.o. : anglais

Toni Morrison: The Pieces I Am

Dist. @
Métropole Films

Classement
Tous publics

En salle(s) @
Cinéma du Parc
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.