En salle

Super 30

11 juillet 2019

PRIMEUR
| Semaine 28 |
Du 12 au 18 juillet 2019
 

RÉSUMÉ SUCCINCT
À Patna, en Inde, le mathématicien Anand Kumar s’occupe de 30 jeunes aspirants, étudiants à l’Indian Institute of Technology.

< CRITIQUE >
Élie Castiel

★★★  ½

BRISER LES MURS

Quatrième long métrage de Vikas Bahl, après, entre autres, le bien accueilli Queen / Raanee (2013), bien que saupoudré de scandales sexuels internes, heureusement résolus, Super 30 s’avère sa plus belle proposition, à partir d’un fait vécu, plus que tout, s’appuyant sur la magnifique performance d’une bande de jeunes non professionnels, constamment conscients de la caméra, mais qui ne présente aucune gêne devant cet étrange appareil d’enregistrement des gestes, des hésitations et des mouvements.

Bien au contraire, intelligents devant les mots, disciplinés pour mieux saisir le moment opportun pour réussir leur examen d’entrée dans une prestigieuse école malgré leur appartenance à des castes inférieures. Et un thème soulevé maintes fois par le cinéma indien (et bollywoodien) d’aujourd’hui : mettre fin aux différentes classes sociales et notamment à la corruption de la caste dominante, occidentalisée jusqu’aux os, totalement investie dans le profit et les « pots-de-vin » qui achètent tout… ou presque.

Et comme maître de cérémonie, Hrithik Roshan, qui n’a rien perdu de son charisme légendaire, mais que nous avons perdu de vue depuis 2017 (ce qui est trop pour un acteur à Bollywood) et qu’on a hâte de retrouver en 2020 dans Krrish 4, dont les trois premiers épisodes sont imbattables.

Des valeurs humaines comme la dignité, telle que montré par ce professeur qui tente d’éduquer ce groupe de trente filles et garçons. Le tout nourri par une mise en scène qui suit les codes traditionnels du genre – mais peu de chansons et de chorégraphies, dont un de ces dernières totalement emballante, magique, qui mérite hautement le déplacement.

Et comme maître de cérémonie, Hrithik Roshan, qui n’a rien perdu de son charisme légendaire, mais que nous avons perdu de vue depuis 2017 (ce qui est trop pour un acteur à Bollywood) et qu’on a hâte de retrouver en 2020 dans Krrish 4, dont les trois premiers épisodes sont imbattables.

FICHE TECHNIQUE
Sortie
Vendredi 12 juillet 2019

Réal.
Vikas Bahl

Genre(s)
Drame biographique

Origine(s)
Inde

Année : 2019 – Durée : 2 h 42

Langue(s)
V.o. : hindi; s.-t.a.

Supar 30

Dist. @
Imtiaz Mastan

Classement
Tous publics

[ Déconseillé aux jeunes enfants ]

En salle(s) @
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.