En salle à Montréal

Nous finirons ensemble

27 juin 2019

PRIMEUR
| Semaine 26 |
Du 28 juin au 4 juillet 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu’il n’a pas vue depuis plus de 3 ans, débarque par surprise pour son anniversaire ! La surprise est entière, mais l’accueil l’est beaucoup moins.

CRITIQUE
< Luc Chaput >

★★ ½

PICCOLO MONDO CANET

En 2010, dans Les petits mouchoirs, Ludo était à l’hôpital dans un état critique mais la plupart de ses amis quittaient Paris pour des vacances sur le bassin d’Arcachon. Aujourd’hui, le riche Max est dans une mauvaise passe et ses amis perdus plus ou moins de vus viennent lui faire la surprise d’une visite dans sa villa du Cap Ferret sur le même étang maritime. Le film se veut donc une suite du premier pour revisiter les mêmes personnages dont les fortunes financières, de santé ou sentimentales ont évolué. L’aspect choral amène le réalisateur et scénariste Guillaume Canet à papillonner entre ces diverses histoires accordant à l’un ou à l’autre son quinze minutes de gloire.

On est étonné de la volonté de Laurent Lafitte de la Comédie-Française à détruire son image par divers procédés peu comiques. Gilles Lellouche s’en sort mieux même si les échanges avec la nounou de sa fille frisent parfois le ridicule. Parmi les personnages féminins, Isabelle, incarnée par Pascale Arbillot, se taille la part de la lionne.

Le récit se construit en circuit fermé et à part le personnage de Jean-Louis, restaurateur du coin, les Arcachonnais, ostréiculteurs ou autres sont relégués à n’être que des visions fugitives captées par la photo de Christophe Offenstein. Le cinéaste emploie une bande musicale anglophone faite de tubes alors que des chansons françaises, italiennes ou hispanophones auraient pu au moins aussi bien servir . Après deux heures quinze, certains problèmes sont réglés mais l’ode à l’entraide et l’amitié est beaucoup mieux réussie, par exemple, dans le récent Toy Story 4.

Le récit se construit en circuit fermé et à part le personnage de Jean-Louis, restaurateur du coin, les Arcachonnais, ostréiculteurs ou autres sont relégués à n’être que des visions fugitives captées par la photo de Christophe Offenstein.

FICHE TECHNIQUE
Sortie
Vendredi 28 juin 2019

Réal.
Guillaume Canet

Genre(s)
Comédie dramatique

Origine(s)
France

Belgique

Année : 2019 – Durée : 2 h 15

Langue(s)
V.o. : français; s.-t.a.

Little White Lies 2

Dist. @
MK2 | Mile End

Classement
Tous publics

En salle(s) @
Cinéma Beaubien
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.   Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.