En salle à Montréal

Mon garçon

6 juin 2019

PRIMEUR
| Semaine 23 |

Du 7 au 13 juin 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Passionné par son métier, Julien énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex-femme en larmes: leur petit garçon de sept ans a disparu.

< Brève >
Pascal Grenier

★★ ½

Où est mon fils?

Après Joyeux Noël et L’affaire Farewell, Christian Carion retrouve Guillaume Canet dans Mon garçon, un suspense psychologique réaliste de facture modeste. Surfant légèrement sur la récente  vague de film de vengeance asiatique du siècle présent et rappelant également le supérieur Prisoners de Denis Villeneuve, il manque pourtant à Mon garçon cet aspect viscéral propre à ces derniers pour en faire une vraie réussite du genre. En partie improvisé (Guillaume Canet ne connaissait pas le déroulement de l’intrigue lors du tournage) et tourné en moins d’une semaine, le suspense fonctionne par à-coups alors que le scénario comporte malheureusement son lot d’éléments peu plausibles. Reste les superbes décors naturels et hivernaux qui renforcent ce sentiment d’impuissance et de peur face à l’inconnu et le jeu convaincant de Canet qui porte le film à lui seul dans ce rôle d’un père jadis absent, mais bien décidé à racheter ses fautes du passé.

… le suspense fonctionne par à-coups alors que le scénario comporte malheureusement son lot d’éléments peu plausibles.

FICHE TECHNIQUE
Sortie
Vendredi 7 juin 2019

Réal.
Christian Carion

Genre(s)
Suspense

Origine(s)
France

Belgique

Année : 2017 – Durée : 1 h 25

Langue(s)
V.o. : français

Mon garçon

Dist. @
MK2 / Mile End

En salle(s) @
Cinéma Beaubien

Classement
Interdit aux moins de 13 ans

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  Mauvais. 0 Nul.
½ [ Entre-deux-cotes ]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.