En salle à Montréal

The Beach Bum

28 mars 2019

Semaine 13
Du 29 mars au 4 avril 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Riche héritier, le poète surnommé « Moondog » passe le plus clair de son temps à boire et à faire la fête avec tous les marginaux qui croisent son chemin. Adepte des chemises hawaïennes et des drogues hallucinogènes, ce séducteur volage accumule les aventures d’un soir et les mésaventures incroyables, toujours avec le sourire.

PRIMEUR
| EN BREF|

★★ ½

L’hédonisme est aussi existentialisme

Élie Castiel

Les influences esthétiques et partiellement narratives de John Cassavetes, Jean-Luc Godard et surtout Alan Clark se font sentir dans ce film de 2017. Caméra subjective qui correspond aux personnages et surtout au principal, sur qui elle s’attarde jusqu’à susciter chez certains une certaine fatigue. Le film semble d’une autre époque, particulièrement si on tient compte des résultats atteints par les divers mouvements #MeToo qui, heureusement, ne se sont uniquement limité aux aggressions sexuelles. La femme est ici objet de plaisir qui n’a rien à dire et tout à montrer. Aujourd’hui, c’est vraiment très gênant. Moondog, clown terrestre plutôt que lunaire, poète de la trashitude qui, parfois, clame des phrases émouvantes, mais sans conséquences s’affiche sans complexes. Le film est également le portrait d’une Amérique insouciante qui remet les problèmes politiques aux calendes grecques. Comme cette réponse de Moondog à l’un de ses interlocuteurs passée inaperçue, quelque chose comme « Since when did you become Liberal ? » (Depuis quand tu es libéral?). Et puis? Comme d’habitude, Matthew McConaughey s’en tire admirablement bien puisque son jeu consiste à totalement absorber un personnage hédoniste, hors des sentiers battus, et cela il le fait avec la plus ludique facilité. Pour les inconditionnels de Harmony Korine, parmi les rares cinéastes américains iconoclastes qui tournent comme bon leur semble.

Pour les inconditionnels de Harmony Korine, parmi les rares cinéastes américains iconoclastes qui tournent comme bon leur semble.

FICHE TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 29 mars 2019

Réal.
Harmony Korine

Origine(s)
Suisse
Grande-Bretagne
France
États-Unis

Année : 2017 – Durée : 1 h 35

Genre(s)
Comédie

Langue(s)
V.o. : anglais / s.-t.f.
Débauche à Miami

Dist. @
V V S

Classement
Interdit aux moins de 13 ans
[ Érotisme / Langage vulgaire ]

Info. @
Cinéma du Parc
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  ★ Mauvais. 0 Nul.
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.