En salle

Hotel Mumbai

28 mars 2019

Semaine 13
Du 29 mars au 4 avril 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Le 26 novembre 2008, Mumbai, capitale financière de l’Inde, subit les assauts de commandos membres d’une organisation islamiste terroriste implantée au Pakistan. Frappée en douze endroits différents, la ville est en proie à la terreur et à la peur. L’une des cibles des attaques est le Taj Mahal Palace.

PRIMEUR
EN BREF |

★★ ½

Sauve qui peut

Élie Castiel

Premier long métrage du gréco-australien Anthony Maras, Hotel Mumbai puise son scénario sur un sujet grand public, un vrai incident d’attaque terroriste, se concentrant essentiellement sur un des endroits visés, la fameux Taj Mahal Palace, rendez-vous de tous les influents et riches de ce monde. La mise en scène de Maras, même si pas toujours contrôlée, suit les codes de la narration traditionnelle : présentation rapide de quelques personnages clé, progression du suspense, éclatement de la violence en parallèle avec des scènes intimes vécues dans le danger. Des acteurs indiens, comme Anupam Kher, grande vedette à Bollywood et comédien intransigeant, se prête à ce jeux « des chats et des souris » qui prend d’un coup des allures de film d’action. Comme il se doit, on ne pouvait pas ne pas attribuer un rôle important à Armie Hammer, de plus en plus visible au grand écran. Ce qui ne l’empêche pas de contrôler son jeu, particulièrement lorsque pris dans des scènes d’une rare violence. On peut également se demander s’il n’y a un message un tant soit peu islamophobe, n’essayant pas au moins de comprendre les motifs de cet incident. Même si dans les efforts du personnel de l’établissement restés aider les clients pour échapper à une mort possible, certains étaient Musulmans. Le scénario nécessitait plus de travail d’écriture. Comme quoi, au cinéma, les sujets brûlants sont les plus difficiles à manipuler.

On peut également se demander s’il n’y a un message un tant soit peu islamophobe, n’essayant pas au moins de comprendre les motifs de cet incident.

FICHE TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 29 mars 2019

Réal.
Anthony Maras

Origine(s)
Australie
Inde

Année : 2018 – Durée : 2 h 03

Genre(s)
Suspense

Langue(s)
V.o. : anglais, hindi / s.-t.a.
Hotel Mumbai

Dist. @
V V S

Classement
Interdit aux moins de 13 ans
[ Violence ]

Info. @
Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.  ★ Mauvais. 0 Nul.
½ [Entre-deux-cotes]

2022 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.