En salle à Montréal

La saveur des ramen

21 février 2019

| PRIMEUR |
Semaine 08
Du 22 au 28 février 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
Masato, jeune chef de Ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis.

CRITIQUE
| Pascal Grenier |

★★★

LA CUISINE ET SES TRADITIONS

Bien qu’encore très peu connu en Amérique et hors des sentiers des festivals, Eric Khoo est le porte-étendard du cinéma singapourien depuis plus de 20 ans. Son cinéma se situe quelque part entre le cinéma d’auteur et les drames intimistes.  Moins commercial et prolifique que le cinéma de Jack Neo (I Not Stupid, Ah Boys to Men et ses suites) qui a pourtant débuté sa carrière en tant que comédien dans notamment l’excellent 12 Storeys, le deuxième long métrage de Khoo, La saveur des ramen, son neuvième film, continue sa démarche de poursuivre dans une voie plus sereine qu’à ses débuts avec ce (mélo)drame culinaire au charme opératoire qui se base sur un drame factuel.  

C’est un film rassembleur à portée diplomatique
(entre le Japon et Singapour) où il fait bon de vivre
malgré les éléments troubles du passé.

Coproduite avec la France et le Japon et mettant en vedette l’ex-modèle et vedette japonais Takumi Saitoh (13 Assassins, Shin Godzilla) est une œuvre moins intimiste que ses films précédents. C’est un drame aux thèmes universels (le pardon, le rachat, la réconciliation) auquel on est confié alors que la nourriture sert de vecteur réconfortant tout en cherchant à définir l’identité culturelle des individus. C’est un film rassembleur à portée diplomatique (entre le Japon et Singapour) où il fait bon de vivre malgré les éléments troubles du passé.

Finalement, la recette n’est certes pas parfaite et manque un peu d’originalité, mais le mélange de sentimentalisme, de l’héritage et de ses traditions ainsi que l’importance de la transmission des valeurs entre les siens et la préservation d’une identité culturelle font en sorte qu’en fusionnant ces ingrédients, le réalisateur parvient à combler nos sens, nos yeux ainsi que nos papilles gustatives.

FICHE TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 22 février 2019

Réal.
Eric Khoo

Origine(s)
Singapour

Japon
France

Année : 2017 – Durée : 1 h 30

Genre(s)
Drame

Langue(s)
V.o. : japonais / s.-t.a. & s.-t.f.
Ramen Shop
Ramen Teh

Dist. @
MK2 / Mile End


Classement
Tous publics

 Info. @
Cinéma Beaubien
Cinéma du Parc

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.   Mauvais. 0 Nul.
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.