En salle

Halloween

18 octobre 2018

| PRIMEUR |
Semaine 42
Du 19 au 25 octobre 2018

SYNOPSIS SUCCINCT
Durant le transfert des patients d’un établissement psychiatrique pénitentiaire, le tueur psychopathe Michael Myers s’évade à la faveur d’un accident et recommence à semer la mort.

CRITIQUE
| Élie Castiel |

★★★

L’ORIGINE DU MAL

On peut bien s’étonner devant le parti pris de David Gordon Green, réalisateur atypique pour ce genre, le drame (ou suspense) d’épouvante. Droit au but, rectiligne, franc, sans de nombreux évènements rocambolesques gratuits, comme ces multiples moutures mal faites, et pourtant ayant gagné la faveur d’un certain public.

Green facilite le récit, offre à l’espace narrative des dimensions insoupçonnées, construit un personnage principal autour de qui tout tourne, de surcroît, la présence incontournable de Michael Myers, l’indestructible, comme s’il incarnait l’origine du mal, irréversible, toujours présente, condition humaine sine qua non, sans quoi le monde ne peut exister. Cet étrange jeu entre les forces du Bien et les perversités Mal se transforme en une joute narrative précise aux attentes aussi éprouvantes que permissives .

Pour les nostalgiques, un retour aux sources carpenteriennes
vues sous un angle nouveau, mais toujours empreint

de la même ferveur face à un monstre sans
doute issu des dérives d’une Amérique sur le déclin.

Comment ne pas souligner la présence de Jamie Lee Curtis, quatre décennies plus tard, incarnant une Laurie Strode qui peut contrôler son imagination, sa force physique et semble dire finalement que les rôles peuvent et doivent être attribués à des comédiens de tout âge et à plus de femmes.

Tout y passe, mais sans trop d’élaboration, des tableaux alignés les uns après les autres : le deuxième amendement, la violence, le danger, le risque… Pour les nostalgiques, un retour aux sources carpenteriennes vues sous un angle nouveau, mais toujours empreint de la même ferveur face à un monstre sans doute issu des dérives d’une Amérique sur le déclin.

Sortie
Vendredi 19 octobre 2018

V.o.
anglais / Version française
Halloween


Réal.
David Gordon Green

Genre
Suspense d’épouvante

Origine
États-Unis

Année : 2018 – Durée : 1 h 46

Dist.
Universal Pictures

Horaires & info. @
Cineplex

Classement
Interdit aux moins de 13 ans
[ Violence / Horreur ]

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon.
★★ Moyen. Mauvais. 0 Nul
½ [Entre-deux-cotes]

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.