En salle à Montréal

Bel canto

25 octobre 2018

| PRIMEUR |
Semaine 43
Du 26 octobre au 1er novembre 2018

SYNOPSIS SUCCINCT
Roxanne Coss, soprano américaine réputée, entreprend un voyage en Amérique du Sud pour chanter lors d’une fête d’anniversaire en hommage à un important industriel japonais. Tout se gâte lorsque des révolutionnaires s’infiltrent dans la grande demeure.

EN BREF
| Élie Castiel |

★★

Pot-pourri

Si ce n’était de la présence charismatique des deux principaux interprètes, Julianne Moore et Ken Watanabe, sorte de nouveau Toshirô Mifune du 21e siècle, le film de Paul Weitz tomberait dans l’oubli après le premier jour de projection. Classique, mais dans le mauvais sens du terme, réalisation désuète, récit incongru, poussif, ce drame politico-économico-romantique ne sait plus de quel côté il se range et termine par désorienter désagréablement le spectateur. On soulignera le décor spectaculaire des lieux, certes exotiques, là où une histoire d’amour aussi improbable que prévisible se déroule entre la soprano et l’industriel. Tout comme si on faisait référence à la rencontre entre La Callas et l’armateur grec Onassis (voir Maria by Callas). Mais entre ces deux couples, une idylle qui sonne faux et l’autre qui fait partie de l’Histoire culturelle. L’adaptation du roman d’Ann Patchett se trouve ainsi reconduite à la sauce Cinéma sans frontières, c’est-à-dire, déambulant entre plusieurs approches.

Sortie
Vendredi 26 octobre 2018

Version originale
anglais, japonais ; s.-t.a.
Bel canto

Réal.
Paul Weitz

Genre
Drame romantique

Origine
États-Unis

Année : 2018 – Durée : 1 h 43

Dist.
Les Films TVA

Horaires & info. @
Cineplex

Classement
Tous publics

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon.
★★ Moyen. Mauvais. 0 Nul
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.