En salle

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

23 novembre 2017

Semaine du 24 au 30 novembre 2017

RÉSUMÉ SUCCINCT
Ebbing, Missouri. Devant les insuccès de l’enquête policière sur le meurtre de sa fille, Mildred Hayes décide, neuf mois après la terrible tragédie, de passer à l’action pour faire bouger les choses

CRITIQUE
| Primeur |

CHARLES-HENRI RAMOND

★★★ ½

COLÈRE À L’AFFICHE

Dès les premiers instants, Martin McDonagh installe une atmosphère qui nous rappelle les frères Cohen, dont le réalisateur de In Bruges se débarrasse cependant assez vite et fort adroitement. En alliant cinéma de genre et critique sociale, McDonagh parvient à mettre sur pieds un polar percutant et original, qui, même s’il est moins déjanté que Seven Psychopaths, déploie quand même une bonne dose d’humour pince-sans-rire. Toutefois, au détour d’un scénario riche en rebondissements, on relève une étude beaucoup plus sombre de l’état dans lequel se retrouve l’Amérique d’aujourd’hui. Les rapports humains sont marqués de problèmes intergénérationnels, les élites locales sont corrompues, et le racisme ordinaire se teinte encore de cette Amérique qui n’en finit plus de trimballer ses démons. Des sujets déjà vus, bien sûr, mais que McDonagh sait utiliser avec dextérité.

Jusqu’à la toute dernière minute, Three
Billboards  Outside Ebbing
, Missouri se savoure
comme un thriller épique qui a beaucoup de chien.

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Dans un rôle taillé à sa mesure, Frances McDormand excelle. Fragile et forte à la fois, elle offre un portrait de femme en colère, réclamant à corps et à  cris que justice soit enfin faite. Et que dire de la prestation de Sam Rockwell dans la peau d’un flic pourri, ingrat et inculte, mais finalement très professionnel. En face d’eux, Woody Harrelson parvient à livrer une performance nuancée, dont on ne mesure jamais vraiment le mystère. On devrait reparler de ces comédiens lorsqu’il sera question des prochains Oscars. Certes, on pourra reprocher à McDonagh d’avoir forcé le trait, et d’avoir arrondi les angles à quelques reprises en enchaînant sans trop de difficultés des développements et coïncidences faciles. Mais c’est peut-être pour mieux laisser éclater ce beau bazar hystérique teinté de vengeance sur le destin. Jusqu’à la toute dernière minute, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri se savoure comme un thriller épique qui a beaucoup de chien.

Sortie :  vendredi 24 novembre 2017
V.o. :  anglais / Version française

Genre :  Comédie dramatique – Origine :  États-Unis / Grande-Bretagne – Année :  2017 – Durée :  1 h 56  – Réal. : Martin McDonagh – Dist. :  Fox Searchlight.

Horaires/Info.
Cineplex

Classement
Interdit aux moins de 13 ans

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel★★★★  Très Bon★★★  Bon★★  Moyen★  Mauvais½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

 

Séquences_Web

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.