En salle à Montréal

Captain America: Civil War

5 mai 2016

RÉSUMÉ SUCCINCT
Après une intervention à Lagos, au Nigeria, les instances gouvernementales proposent d’encadrer les actions des Avengers. À leur tête, Steve Rogers, alias Captain America, refuse d’abandonner cette indépendance si chère au groupe, elle seule pouvant être garante d’une justice désintéressée et d’une véritable protection de la population.

Captain America_Civil War

CRITIQUE
★★★
Texte : Luc Chaput

BATAILLE HYPERBOLIQUE

Pour cet opus de leur longue série de films annoncés pour plusieurs années encore, la société Marvel, dans sa division cinéma, réunit deux de ses franchises les plus importantes Captain America et Iron Man pour les confronter dans une bataille de titans dont l’issue est malgré tout prévisible puisqu’une telle organisation ne peut jeter aux orties un de ses personnages iconiques.

Le point de départ a l’avantage de poser des questions sur l’emploi de la force excessive par des gendarmes internationaux qui ne sont pas soumis au diktat par exemple du Conseil de sécurité de l’ONU (voir la Syrie aujourd’hui). L’opposition Captain et Iron se double d’une autre guerre fraternelle puisque Bucky Barnes, le soldat d’hiver, crée des problèmes au Captain Rogers dont il a naguère sauvé la vie.

Les frères réalisateurs Anthony et Joe Russo avaient d’ailleurs auparavant été à la barre du numéro de la série Captain America: Winter Soldier. L’introduction du principal vilain prend un certain temps à prendre place et l’acteur allemand Daniel Bruhl se démène le mieux qu’il peut avec un personnage encore une fois mû par la vengeance. L’action du film, scénarisé par Christopher Markus et Stephen McFeely, se déplace allègrement dans diverses régions du globe détruisant à qui mieux mieux d’autres infrastructures. Des personnages secondaires de l’écurie Marvel tels Ant-Man sont enrégimentés dans un combat trop long dans un aéroport allemand où une nouvelle version de Spider-Man, au caractère enquiquineur, vient faire son tour de piste et repart, étant rajeuni pour de nouvelles aventures à venir.

La dernière partie sibérienne, après de nombreux combats d’un héroïsme sur stéroïdes électroniques, se termine comme l’on pouvait s’y attendre. Seul. les problèmes d’un combattant gravement blessé jettent un peu de réalisme sur cet épisode boursouflé.

Sortie : vendredi 6 mai 2016
V.o. : anglais / V.f.
Capitaine America : La guerre civile

 

Genre :  AVENTURES DE SCIENCE-FICTION – Origine :  États-Unis  –  Année :  2016 – Durée :  2h 28 – Réal. : Anthony Russo, Joe Russo – Int. : Chris Evans, Robert Downey Jr., Scarlet Johansson, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Jeremy Renner –  Dist. / Contact : Buena Vista.
Horaires :  @  Cineplex

CLASSEMENT
Tout public
(Déconseillé aux jeunes enfants)

MISE AUX POINTS
★★★★★  Exceptionnel★★★★  Très Bon★★★  Bon★★  Moyen★  Mauvais½  [Entre-deux-cotes]  –  LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

Séquences_Web

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.