En salle

Kahlil Gibran’s The Prophet

24 décembre 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Almitra, fillette de huit ans, rencontre Mustafa, prisonnier politique assigné à résidence. Par un concours de circonstances, ils vont vivre des aventures aussi folles que dangereuses.

The Prophet

CRITIQUE
★★★

COLLIER DE PERLES
Texte : Luc Chaput

L’écrivain libanais Kahlil Gibran (1883-1931) est surtout connu pour son petit livre de poésies Le prophète. Celui-ci contient des aphorismes et autres réflexions imagées sur la conduite de la vie et de la nature. Le livre est aussi une ode à la liberté de penser.

À partir des quelques rares éléments biographiques de Mustapha, le narrateur et prophète, Roger Allers, le scénariste et réalisateur principal et qui vient de l’univers Disney (Aladdin, The Lion King), a élaboré une histoire simple se déroulant en vingt-quatre heures. Aux côtés de Mustapha assigné à résidence à Orphalese, gravite Kamila sa servante et un gardien de prison. L’arrivée inopinée d’Almitra, la fille muette de Kamila, accompagnée de sa mouette, change la donne et introduit le premier poème mis en image sous la direction d’Allers. L’animation est jolie sans plus dans sa description du quotidien d’une île méditerranéenne sous la lumière d’un soleil dominateur.

L’Irlandais Tomm Moore allie une esthétique de sculpture
romane à des volutes de Klimt dans une hymne à l’amour.

Les divers autres poèmes sur le travail, l’amour, l’interconnexion de la vie ont été mis en images par des réalisateurs pour la plupart reconnus comme artistes talentueux. Parmi ceux-ci, le Français Johan Sfaar réussit un magnifique spectacle en noir et blanc sur un tango chorégraphié par Philippe Decouflé. Dans un décor très contrasté, le Polonais Michal Socha met en scène une volée d’oiseaux qui tentent de se dépêtrer. L’Irlandais Tomm Moore allie une esthétique de sculpture romane à des volutes de Klimt dans une hymne à l’amour.

Liam Neeson, qui prête sa voix à Mustapha, déclame ses poèmes et l’on en perd des bribes à cause de la musique envahissante de Gabriel Yared qui se superpose aux images. Le court voyage de Mustapha dans l’île où il vit depuis douze ans se termine d’abrupte manière et le long métrage ne semble donc pas avoir été conçu pour des jeunes enfants. Le mince fil narratif conçu par Alllers sert donc à soutenir de très beaux moments d’animation qu’il a pu susciter de la part de collègues grâce à l’appui de la productrice Salma Hayek qui interprète vocalement Kamila.

Sortie
Vendredi 25 déccembre 2015

Version originale
anglais
Version française
Le prophète
Titre alternatif

The Prophet

Genre : ANIMATION – Origine : États-Unis / France – Année : 2014 – Durée : 1 h 25 – Réal. : Robert Allers – Voix [v.o.] : Liam Neeson, Salma Hayek, John Kransinski, Frank Langella, Alfred Molina, John Kassir – Dist. / Contact : GKids.
Horaires : @ Cinéma du Parc

CLASSEMENT
Tout public

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ [ Entre-deux-cotes ] – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

revuesequences.org

2022 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.