En salle à Montréal

Trumbo

26 novembre 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Dalton Trumbo est un des scénaristes les plus populaires d’Hollywood. À la fin des années 40, le Congrès américain effectue une chasse aux sorcières pour débusquer des communistes. Trumbo et neuf de ses camarades sont accusés et envoyés en prison.

LE FILM DE LA SEMAINE

Trumbo_En salle

CRITIQUE
★★★★

BRYAN CRANSTON
ILLUMINE L’ÉCRAN

Texte : Élie Castiel

Du scénariste Dalton Trumbo, auteur de très beaux comme de moins bons films hollywoodiens, on retiendra sa remarquable et unique réalisation, Johnny Got His Gun (Johnny s’en va-t-en guerre), d’après son propre livre, ainsi que ses deux Oscars bien mérités, The Brave One (Les clameurs se sont tues) et Roman Holiday (Vacances romaines). Une biographie filmée était donc de mise. En adaptant l’ouvrage de Bruce Cook, Jay Roach, de la série des Austin Powers, prend le risque que présente le genre. Comment éviter les clichés, quels moments de la vie de Trumbo choisir pour mettre en évidence un des scénaristes parmi les plus réputés de l’industrie hollywoodienne ? Comment ne pas succomber aux codes poussifs de la démonstration.

Pari presque gagné même si le scénario de John McNamara, adapté du livre de Bruce Cook, Dalton Trumbo, tente de montrer trop de facettes de la vie du personnage. Le réalisateur a donc misé sur un des éléments souvent mis de côté dans l’acte critique : le niveau d’interprétation. Car la présence de Bryan Cranston, surtout connu pour la télésérie Breaking Bad, mais également remarqué, entre autres, dans Drive, de Nicolas Winding Refn, est en soi ce qui rend Trumbo aussi séduisant que jouissif.

Dans un univers particulier de l’après-guerre où
la corruption, l’opportunisme et les idéologies politiques
sont confrontés à la chasse aux sorcières d’un Hollywood
obsédé par le danger du communisme,Trumbo joue la carte
de la séduction et s’avère un excellent stratège… Plus
qu’une biographie, Trumbo est un grand film d’acteurs.

Dans un univers particulier de l’après-guerre où la corruption, l’opportunisme et les idéologies politiques sont confrontés à la chasse aux sorcières d’un Hollywood obsédé par le danger du communisme, Trumbo joue la carte de la séduction et s’avère un excellent stratège pour contourner les obstacles.

Il n’évite pas néanmoins le séjour en prison, mais cela lui donne des forces de se préparer pour l’avenir. Il aura raison. Pour les nostalgiques, on verra ceux qui incarnent John Wayne, Edward G. Robinson, Kirk Douglas, Otto Preminger… Des documents d’archives nous feront revivre de courts moments de Roman Holiday, de William Wyler, et de Spartacus, de Stanley Kubrick. C’est évident que Trumbo est un film à plusieurs niveaux qui s’interposent les uns aux autres et les uns avec les autres. Mais les comédiens, le plus souvent surmenés, sont si attachants et convaincants, que nous nous laissons apprivoiser par un film qui aurait pu être meilleur, sans doute dans d’autres mains.

Mais Dalton Trumbo n’était pas un individu aussi limpide. Roach évite pourtant de se pencher sur les zones d’ombre du personnage, affichant plutôt un parti pris conciliateur. Par ailleurs, on aurait voulu que les brèves séquences consacrées au Comité sur les activités anti-américaines soient plus appronfondies, quitte à réduire l’aspect familial, sans doute trop long et parfois répétitif.

C’est donc à une très bonne biographie grand public que nous avons droit avec Trumbo, d’où une tendance du réalisateur à agencer humour, satire bien dosée et une douce folie qu’on ne retrouverait pas dans un film plus sérieux.

Plus qu’une biographie, Trumbo est un grand film d’acteurs.

revuesequences.org

Sortie : vendredi 27 novembre 2015
Version originale : anglais
S.-t.f. > Trumbo

Genre : DRAME BIOGRAPHIQUE – Origine : États-Unis – Année : 2015 – Durée : 2 h 04 – Réal. : Jay Roach – Int. : Bryan Cranston, Diane Lane, Helen Mirren, Louis C. K., Elle Fanning, John Goodman – Dist. / Contact : Séville.
Horaires : @  Cinéma du ParcCineplex

CLASSEMENT
Tout public

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ [ Entre-deux-cotes ] – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.