En salle

The Gift

6 août 2015

RÉSUMÉ SUCCINCT
Simon décroche un emploi de rêve dans une grande firme de Los Angeles. Robyn, sa femme, partage son bonheur, et le couple quitte Chicago pour emménager dans sa nouvelle demeure sous le soleil de la Californie. Tout semble lui sourire jusqu’à ce qu’il tombe, par hasard, sur Gordo, un camarade de classe de Simon à l’école secondaire.

The Gift

BOMBE PSYCHOLOGIQUE À RETARDEMENT

Luc Chaput
CRITIQUE
★★★ ½

Un couple emménage dans une nouvelle maison sur une colline chic de Los Angeles. Cette maison est munie de nombreuses fenêtres qui permettent de voir la vallée en contrebas, Ils semblent unis et bientôt plus riches et célèbres peut-être. Une rencontre fortuite les amène à reconsidérer leurs vies et leurs passés.

La dernière séquence est dévastatrice pour certains
dans ce drame psychologique dont le dernier plan
représente aussi le réalisateur regardant son œuvre.

Sur le canevas du thriller psychologique, le scénariste Joel Edgerton (acteur reconnu dans The Great Gatsby, Zero Dark Thirty ou Exodus) élabore des variations intrigantes reliant l’hier et le présent, l’école secondaire et le milieu de travail. Jason Bateman emploie dans le rôle de Simon, l’administrateur qui monte, son capital de sympathie constitué depuis longtemps, entre autres dans Arrested Development, pour rendre son personnage encore plus intéressant face à Rebecca Hall qui, dans le rôle de Robyn, la consultante et conjointe attentionnée, trouve là un rôle à sa mesure.

Les divers niveaux sociaux et géographiques de la métropole califonienne sont très bien photographiées par Eduard Grau qui emploie à bon escient les points de fuite intérieurs et extérieurs. La musique n’est pas trop envahissante, contrairement à beaucoup de films de ce genre, remplacée ici par un forte utilisation des bruits ambiants. Le réalisateur Edgerton est bien servi par lui-même, acteur dans le rôle de Gordon, plus complexe qu’il n’y parait, dans cette histoire aux multiples surprises où l’absence de certaines pratiques d’enquête est expliquée plus tardivement. La dernière séquence est dévastatrice pour certains dans ce drame psychologique dont le dernier plan représente aussi le réalisateur regardant son œuvre.

revuesequences.org

Sortie : Vendredi 7 août 2015
V.o. : anglais
V.f. > Le Cadeau

Genre : Suspense – Origine : Australie / États-Unis – Année : 2015 – Durée : 1 h 49 – Réal. : Joel Edgerton – Int. : Jason Bateman, Rebecca Hall, Joel Edgerton, Tim Griffin, Allison Tolman, Beau Knapp – Dist. / Contact : Séville.
Horaires : @ Cineplex

CLASSIFICATION
Tout public
(Déconseillé aux jeunes enfants)

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Très Bon. ★★★ Bon. ★★ Moyen. Mauvais. ½ [ Entre-deux-cotes ] – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2020 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.