En salle à Montréal

Unfinished Business

6 mars 2015

Sans queue ni tête

Élie Castiel
CRITIQUE

Qu’est-il arrivé à notre Québécois Ken Scott ? Scénariste du très efficace La Grande Séduction (2003), il s’était pourtant assez bien défendu devant la caméra avec le sensible Starbuck (2011). Son remake américain, Delivery Man (2013), nous a paru rempli de clichés et véritablement sans âme.

Ayant pris le risque de refaire confiance à Vince Vaughn, vu dans Delivery Man et depuis des années cantonné dans des comédies absurdes, le plus souvent à l’humour bas de la ceinture, il signe encore une fois une comédie totalement insignifiante, sorte d’ovni cinématographique sans queue ni tête.

Unfinished Business

On se demande ce que fait là Tom Wilkinson, qui a déjà prouvé que c’est un acteur compétent. Il y a aussi Dave Franco, le frère de l’autre, totalement perdu en puceau attardé. Et puis, Vaughn, toujours le même, à la réplique télégraphique mais sans grand intérêt, déblatérant ad nauseam des conneries de toutes sortes.

Le scénario de Steve Conrad se veut une satire/critique du monde du travail, mais le résultat est plutôt une pochade mal assaisonnée qu’on oubliera le plus rapidement possible. Car les intentions se perdent dès les premières minutes, la caméra toujours concentrée sur Vaughn, pris entre son engagement professionnel et sa légendaire décontraction qui fait mal.

Le titre du film, autant l’anglais que celui de la version française, n’a rien à voir avec ce non-récit totalement tarabiscoté. Un ratage sur tous les plans.

revueséquences.org
Sortie
: Vendredi 6 mars 2015V.o. : anglais
V.f. Affaires non classées

Genre : Comédie – Origine :   États-Unis – Année : 2015 – Durée : 1 h 31 – Réal. : Ken Scott – Int. : Vince Vaughn, Dave Franco, Tom Wilkinson, Sienna Miller, James Marsden, Nick Frost – Dist. / Contact : Fox.
Horaires :
Cineplex

CLASSIFICATION
Interdit aux moins de 13 ans
(Érotisme / Langage vulgaire)

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel). ★★★★ (Très Bon). ★★★ (Bon). ★★ (Moyen). (Mauvais). ½ (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

 

 

 

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.