En salle à Montréal

L’Empreinte

12 mars 2015

À la recherche de l’identité perdue

Charles-Henri Ramond
CRITIQUE
★★  ½

Roy Dupuis est l’hôte de L’Empreinte, un film ambitieux qui cherche à comprendre les influences et les mixités qui ont façonné l’identité québécoise depuis que les français ont mis le pied en sol Amérindien. La question qui se pose concerne le métissage qui s’est opéré entre les peuples et s’interroge sur le fait que durant plus de 150 ans, l’influence amérindienne sur l’identité québécoise a été sinon niée du moins minimisée.

L'Empreinte

Pour tenter d’éclaircir ce questionnement, Dupuis a rencontré plusieurs historiens et sociologues, québécois de souche ou membres des Premières Nations, qui tentent tout à tour d’apporter une petite pierre à ce vaste édifice. Autant de témoignages qui nous en disent plus long sur notre société et qui fournissent un éclairage particulièrement intéressant sur la différence de l’identité québécoise par rapport aux autres nations d’Amérique du Nord.

[ Le ] commentaire, lu en voix off,
permet à ce road movie intimiste

de transmettre une interrogation
que l’on sent profondément enracinée.

Du côté cinématographique, L’Empreinte possède le style caractéristique de nombre de documentaires faits par ou pour la télévision. Heureusement, les errances de Roy Dupuis au bord du fleuve ressemblent au voyage initiatique d’un homme parti à la recherche de racines, tandis que son commentaire, lu en voix off, permet à ce road movie intimiste de transmettre une interrogation que l’on sent profondément enracinée. Des images sereines de paysages grandioses meublent les intermèdes proposés entre chaque intervention, mais on regrette l’absence de documents d’archive qui nous paraît enlever de la force à certaines interventions.

Le spectateur qui aura envie d’en savoir plus sur la question pourra se tourner vers Québékoisie, film de Mélanie Carrier et Olivier Higgins sorti en janvier 2014, qui apportait lui aussi un éclairage important sur un sujet très proche.

revueséquences.org
Sortie 
:  Vendredi 13 mars 2015

V.o. :  espagnol
S.-t.f. > Relatos salvajes
S.-t.a. Wild Tales

Genre : Documentaire – Origine :   Canada [Québec]– Année :  2014 – Durée :  1 h 28  – Réal. :  Carole Poliquin, Yvan Dubuc – Dist. / Contact :  Isca Productions.
Horaires Beaubien

CLASSIFICATION
Visa GÉNÉRAL

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel). ★★★★ (Très Bon). ★★★ (Bon). ★★ (Moyen). (Mauvais). ½ (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

 

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.