En salle

Serena

4 décembre 2014

Semaine du 5 au 11 décembre 2014

Serena

Sortie : Vendredi 5 décembre 2014
V.o. : anglais

Genre : Drame | Origine : États-Unis / France / République tchèque – Année : 2014 – Durée : 1 h 50 – Réal. : Susanne Bier – Int. : Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Sam Reid, Toby Jones, Rhys Ifans, Ana Ularu – Dist. / Contact : Séville | Horaires / VersionsCineplex

CLASSIFICATION
Interdit aux moins de 13 ans

EN QUELQUES MOTS
Texte : Élie Castiel
Cote : ★★★

Ça commence plutôt bien et nous nous impliquons immédiatement. Les premiers plans évoquent l’atmosphère de ces films romantiques d’autrefois incarnés par des héros viriles et des femmes libres de leurs actes, tout en conservant leur féminité.

Sur ce point, Bradley Cooper, dans un rôle atypique, et Jennifer Lawrence, ici femme fatale dû aux circonstances, n’ont absolument rien à se reprocher. Tous les deux sont épatants et vivent intensément les personnages qu’ils incarnent. Serena appartient néanmoins à ce genre de films qui nous déçoit après la projection, mais demeure dans notre mémoire, justement à cause de ses faiblesses.

Des lacunes, il y en a : trop de personnages peu développés, soudains changements de ton, goût vers l’excessif, passé suggéré plutôt que montré, questions sans réponse. Mais à bien y réfléchir, on s’attache à ces individus pris dans la tourmente du rêve capitaliste et ses excès. Susanne Bier nous avait habitués à mieux. Dans une atmosphère d’Amérique profonde du temps de la Grande Dépression de 1929, elle se retrouve en terrain inconnu et ne sait trop sur quel pied danser. Elle possède cependant une idée du cinéma romantique où les passions sont vécues à haute tension et les amours ne finissent pas nécessairement comme elles le devraient. À voir (pour ce qu’on appelle en anglais) ses incontestables production values.

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel) ★★★★ (Très Bon) ★★★ (Bon) ★★ (Moyen) (Mauvais) 1/2 (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2020 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.