En salle

La Petite Reine

13 juin 2014

En quelques mots

Texte : Luc Chaput
Cote : ★★★

Ce long métrage est bien entendu inspiré par l’affaire Geneviève Jeanson comme le montre le battage publicitaire et la reprise à Radio-Canada des entrevues d’Alain Gravel avec cette dernière avant la sortie du film. Le scénario de Sophie Lorain et Catherine Léger concentre en peu de semaines toute l’affaire et montre bien l’engrenage dans lequel cette poursuite de la victoire à tout prix, source de gloire et richesse, peut mener y mêlant secret familial et rencontres avec des apprentis-sorciers.

Le personnage de l’entraîneur JP est grandement noirci et Julie, interprétée avec intensité par Laurence Leboeuf, tente de sortir de sa position de victime consentante. La réalisation d’Alexis Durand Brault intègre avec art les reportages sportifs télévisés sur les deux classiques dont les parcours vallonnés sont des moments forts de ce bon drame sportif.

Sortie : Vendredi 13 juin 2014
V.o. : français
S.-t.a. – La Petite Reine: Downfall of a Champion

[ DRAME SPORTIF ]
Origine : Canada [Québec] – Année : 2013 – Durée : 1 h 48 – Réal. : Alexis Durand-Brault – Int. : Laurence Leboeuf, Patrice Robitaille, Denis Bouchard, José Deschênes – Dist. / Contact : Séville | Horaires / Versions / Classement : Beaubien Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel) ★★★★ (Très Bon) ★★★ (Bon) ★★ (Moyen) (Mauvais) 1/2 (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2022 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.