En salle

Edge of Tomorrow

5 juin 2014

En quelques mots

Texte : Élie Castiel
Cote : ★★★

Connu surtout pour The Bourne Identity (2002) et Mr. and Mrs. Smith (2005), Doug Liman a ceci de particulier qu’il a un sens précis du rythme et qu’il donne aux personnages une certaine dose de liberté, tout en contrôlant sa direction d’acteurs. En adaptant le roman d’anticipation de Hiroshima Sakurazaka, All You Need Is Kill, les scénaristes Christopher McQuarrie (Vallyrie), Jez Butterworth (Fair Game) et John-Henry Butterworth (également Fair Game) ne semblent pas s’être mis d’accord avec le déroulement de l’action, ne faisant que rendre le récit encore plus alambiqué.

Les nombreuses morts et résurrections de l’officier Cage (Tom Cruise) commence à agacer après deux ou trois reprises, à tel point que l’on se demande où on s’en va. Avec ce matériau entre les mains, Liman tente du mieux qu’il peut pour se sortir d’embarras, employant adroitement les méthodes propres au cinéma de genre, ici la science-fiction agrémenté d’un thriller, avouons-le, enlevant malgré ses invraisemblances.

Techniquement soigné, comme tous les films de cet acabit, Edge of Tomorrow saura plaire aux inconditionnels chevronnés de Cruise qui, bien qu’acteur plutôt passable, montre avec tact et courage la vulnérabilité et la complexité de son personnage. Emily Blunt, par ailleurs, habite son rôle avec une énergie renouvelée. Et Bill Paxton, presque méconnaissable, mélange cynisme, rigidité, pugnacité et sournoiserie avec un art consommé de la répartie.

Quant à la référence à la célèbre Bataille de Normandie (Jour J – 70 ans le 6 juin 2014), elle semble nous échapper tant le scénario est répétitif et se concentre sur les effets propres aux jeux vidéos. Par ailleurs, on se demande le pouquoi de l’utilisation du système 3D, à notre sens totalement inutile. En somme, The Longest Day (Le Jour le plus long, 1962) de Ken Annakin et Saving Private Ryan (Il faut sauver le solday Ryan, 1998) de Steven Spileberg demeurent définitivement plus concluants.

Sortie : Vendredi 6 juin 2014
V.o. : anglais
V.f. – Un jour sans lendemain

[ SUSPENSE DE SCIENCE-FICTION ]
Origine : États-Unis – Année : 2014 – Durée : 1 h 53 – Réal. : Doug Liman – Int. : Tom Cruise, Emily Blunt, Bill Paxton, Charlotte Riley, Marianne Jean-Basptiste, Jonas Armstrong – Dist. / Contact : Warner | Horaires / Versions / Classement : Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ (Exceptionnel) ★★★★ (Très Bon) ★★★ (Bon) ★★ (Moyen) (Mauvais) 1/2 (Entre-deux-cotes) – LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2020 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.