En salle

Stalingrad

27 février 2014

En quelques mots
1/2
La bataille de Stalingrad a lieu de juillet 1942 à février 1943 et ce film du réalisateur russe s’intéresse à un épisode secondaire sur la place de la fontaine Barmaleï au centre-ville opposant l’armée allemande et un groupe de soldats soviétiques pour le contrôle d’un immeuble où se terre une jeune fille qui deviendra la protégée de ses concitoyens. Les scénaristes Ilya Tilkin et Sergey Snezhkin s’inspirent de certains chapitres de Vie et Destin de Vasilli Grossman pour créer des notices biographiques à ses soldats venus de l’immensité soviétique. Fedor, fils de Sergei (Guerre et Paix) Bondartchouk, bénéficiant de moyens numériques importants (en Imax 3D), rend bien l’horreur de la guerre à la fois dans ses combats de corps à corps que dans ses bombardements. Toutefois les tendances mélodramatiques surgissent assez souvent dans le récit et le réalisateur en perd le contrôle, spécialement lorsque Badalamenti y met une couche musicale inutilement pompeuse. L’interprétation est très inégale dans cette ode boursouflée à la Grande Guerre patriotique. > Luc Chaput

Sortie : Vendredi 28 février 2014
V.o. : Allemand ; Russe
S.-t.a. – Stalingrad

DRAME DE GUERRE | Origine : Russie – Année : 2013 – Durée : 2 h 11  – Réal. : Fedor Bondarchuk – Int. : Mariya Smolnikova, Yanina Studilina, Pyotr Fydorov, Thomas Kretschmann, Sergey Bondarchuk, Dmitry Lysenkov  – Dist. / Contact : Columbia | Horaires / Versions / Classement : Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.