En salle

Bà Nôi

31 janvier 2014

En quelques mots
★★★
Pour son premier long métrage, le jeune cinéaste montréalais Khoa Lê a choisi, à l’occasion de l’un de ses voyages de quelques semaines au Vietnam, de tracer un portrait très personnel de sa famille restée là-bas. Documentaire à la limite de la fiction, Bà Nôi contient plusieurs scènes d’une envoutante beauté (la visite au cimetière dans la nuit, entre autres) et dans lequel les traditions familiales, les rituels ancestraux se conjuguent avec la recherche toute personnelle que l’auteur a entrepris depuis plusieurs années.

Mais le film est plus qu’un simple portrait et se projette bien au-delà de l’introspection. Véritable errance sensorielle autant qu’émotionnelle, Bà Nôi tire avantage de la photographie de Mathieu Laverdière, dont les scènes filmées de nuit durant les festivités de fin d’année sont particulièrement marquantes. Elles recèlent une force évocatrice hors du commun et apportent à ce voyage une grande force poétique. Décuplées par le traitement apporté à la trame sonore, ces qualités permettent à ce premier long métrage de se démarquer du lot. Largement applaudi lors des derniers RIDM (voir le compte rendu de Luc Chaput), Bà Nôi est un portrait touchant doté d’une maîtrise technique qui en fait une véritable réussite. > Charles-Henri Ramond

Une critique plus élaborée paraîtra dans le numéro 290 de Séquences

Sortie : Vendredi 31 janvier 2014
V.o. : Français ; Vietnamien
S,-t.f. – Grand-maman

DOCUMENTAIRE  | Origine : Canada [Québec] / Vietnam – Année : 2013 – Durée : 1 h 25  – Réal. : Khoa Lê – Dist. / Contact : Les Films du 3 mars | Horaires / Versions / Classement : Excentris

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.