En salle

Le Corps

24 octobre 2013

Résumé
Bien que marié à la richissime Mayka, Alex tombe amoureux de Carla. Mais il craint de tout perdre s’il demande le divorce. Il prépare alors un plan dont il n’est pas conscient des conséquences qu’il pourrait engendrer.

En quelques mots
★★ 1/2
Oriol Paulo, scénariste en vue de la télé et du cinéma espagnol (Les Yeus de Julia), réalise ici son premier film où les hommages à Clouzot et à Hitchcock, entre autres, émergent de ci de là. Un cadavre disparu dans une morgue est le point de départ de cet habile casse-tête où une garde à vue oppose un inspecteur hanté par la mort d’un proche et un dirigeant d’une entreprise pharmaceutique. La mise en scène joue aussi sur les contrastes entre la nuit pluvieuse de cette rencontre et les moments ensoleillés de la vie de certains protagonistes. Elle facilite ainsi certains tours de passe-passe de l’intrigue qui risquent d’apparaître plus évidents lorsque le spectateur reconstituera chronologiquement les événements après la fin de la projection. L’interprétation sentie des quatre actrices et acteurs principaux (José Coronado, Hugo Silva, Belén Rueda et Aura Garrido) rend crédible ces divers personnages et augmente ainsi l’intérêt de la démonstration à l’issue étonnante. >> Luc Chaput

Sortie : Vendredi 25 octobre 2013
V.o. : Espagnol
S.-t.f. – Le Corps
S.t.a. – The Body
Titre original – El cuerpo

SUSPENSE | Origine : Espagne – Année : 2012 – Durée : 1 h 51  – Réal. : Oriol Paulo – Int. : José Coronado, Hugo Silva, Belén Rueda, Aura Garrido, Oriol Vila, Juan Pablo Shuk, Miquel Gelabert  – Dist. / Contact : A-Z Films | Horaires / Versions / Classement : Beaubien Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2020 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.