En salle

Alyah

27 septembre 2013

Résumé
Un revendeur de drogue de Paris espère ouvrir un restaurant en Israël. Il tente d’amasser l’argent de son voyage en exerçant son commerce illicite, tout en tenant à distance son frère, éternel emprunteur.

En quelques mots
★★★
Apprendre à renaître, prendre son avenir en main, refaire le monde, sans doute inconsciemment, par instinct. Il y a là des propositions narratives qui dépassent les lois du genre. Le polar s’affiche ainsi sa quête existentielle et donne l’occasion à Élie Wajeman de concocter une mise en scène d’une brillante fluidité. Il y a du James Gray dans Alyah – particulièrement celui de The Yards – là où le quotidien est pris en charge par le cinéaste et recomposé par bribes de comportements, d’amours fragiles qu’on pourrait briser, de risques à prendre. Et pour rendre cet univers palpable, des comédiens hors pair. Guillaume Gouix est exemplaire dans sa dégaine d’anti-héros et Cédric Kahn, le réalisateur, confirme ici son talent d’acteur. Et puis Pio Marmaï, parfait. Pourquoi tant d’éloges pour un film qui se veut simple ? Justement, parce qu’il s’agit d’un projet inusité, d’une idée saugrenue qui se convertit en une recherche de la lumière et de l’accomplissement. D’où le titre du film qui, en hébreu, signifie aller (accomplir le voyage), pour tout juif de la diaspora, en terre sainte. Dans la mouvance du jeune cinéma français d’aujourd’hui, Alyah est un film inspiré, inspirant, qui respire à chaque pas. >> Élie Castiel

Sortie : Vendredi 27 septembre 2013
V.o. : Français

DRAME | Origine : France – Année : 2012 – Durée : 1 h 28  – Réal. : Élie Wajeman – Int. : Pio Marmaï, Cédric Kahn, Adèle Haenel, Guillaume Gouix, Sarah Lepicard, David Geselson  – Dist. / Contact : A-Z Films | Horaires / Versions / Classement : Beaubien – Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2022 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.