En salle

Reality

23 mai 2013

Résumé
Luciano est chef de famille, individu plutôt exubérant qui fait le clown devant les clients de sa poissonnerie. Jusqu’au jour où, poussé par ses enfants, il participe au casting d’une célèbre émission de téléréalité. Sa vie bascule du jour au lendemain.

En quelques mots
★★ 1/2
Deuxième grand prix cannois en quatre ans pour son auteur, Matteo Garrone, Reality se fonde sur le désir impérieux et maladif de célébrité d’un individu. Plus directement, il nous montre  comment un geste au premier abord acté dans une jolie intention (Luciano décide de faire plaisir à sa fille en se présentant à une audition pour une téléréalité), presque désintéressé,  en vient à contaminer la réalité d’un individu, d’abord ses rapports les plus extérieurs dans la communauté, puis sa propre cellule familiale.  S’il use la téléréalité et le culte de la célébrité comme sources d’inspiration (Louis 19,  le roi des ondes, Truman Show , Superstar, l’avaient fait plus frontalement), Reality pose néanmoins son sujet ailleurs. Il réside ni dans une critique de cette forme télévisuelle – on compte à peine quelques plans furtifs où Garrone se permet d’égratigner le voyeurisme satisfait de ces dits programmes. Pas plus qu’il ne réside dans l’évocation de la célébrité (souvent brutale) de ces anonymes qui peuplent ses écrans… Au lieu, Reality compose son sujet dans l’attente fébrile et interminable qui s’étire entre l’audition (prétexte à un passage mémorable aux studios de Cinecittà) de Luciano et sa possible sélection dans l’émission. Cette attente, cette fébrilité grandissante, Garrone en accentue l’ampleur par la prédominance de l’ellipse qui tout en bouleversant la linéarité cristallise le caractère toujours un peu plus déviant de Luciano. D’une séquence  à une autre, il se transforme sous nos yeux. On passe de la fascination amusée aux vertiges de sa folie. >> Sami Gnaba

Sortie : vendredi 24 mai 2013
v.o. : italien
s.-t.f. – Realité
s-t.a. – Reality
Titre original – Reality

COMÉDIE SATIRIQUE | Origine : Italie / France – Année : 2012 – Durée : 1 h 55  – Réal. : Matteo Garrone – Int. : Aniello Arena, Loredana Simioli, Nando Paone, Graziella Marina, Nello Ionio, Nunza Schiano– Dist. / Contact : Métropole – Horaires / Versions / Classement : Excentris

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2022 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.