En salle

Le Repenti

10 mai 2013

Résumé
Un ex-djihadiste algérien décide de bénéficier de la loi d’amnistie dite de la «Concorde civile» pour regagner son village. Mais cette loi n’efface pas les crimes commis  et dont le souvenir hante toujours les esprits de l’ensemble de la population.

En quelques mots
★★ 1/2
Merzak Allouache, dont Omar Gatlato (1977) demeure son film le plus réussi tant dans la forme que dans le traitement du récit, signe ici une œuvre engagée, une déclaration intellectuelle sur le politique dans le cinéma. Formellement, le cinéaste opte pour des plans larges lorsqu’il s’agit de situer les lieux, les rendant ainsi vulnérables, dangereux, espaces de tous les possibilités ; parfois il suggère des gros plans pour mieux saisir la pensée des personnages, notamment celle du héros (ou préférablement anti-héros) chez qui domine le non-dit, le silence, le refus de témoigner par les mots. La rédemption d’un ancien jihadiste voulant profiter de l’occasion pour rendre les armes grâce à la Concorde civile mise en place par le pays est traitée ici comme un acte de résistance, une façon comme une autre de dire oui à la réadaptation sociale. Trois parties dominent le récit : la réhabilitation (ou réinsertion) de Rachid (de guérillero barbu, il devient beau gosse, rasé comme la plupart de ses concitoyens). La deuxième partie affiche le côté suspense du film : quelles sont les vrais rapports d’affaires entre Rachid et le pharmacien ? La réponse est sans doute donnée dans la dernière partie par le présence de Djamila, l’ex-femme du pharmacien. Drame intime et politique se joignent ainsi dans un film au fils narratifs non-conventionnels, parfois même dépaysants, mais qui dans la filmographie d’Allouache est un autre pas de l’avant dans la conception d’un cinéma autre. Louable, troublant et édifiant. >> Élie Castiel

Sortie : vendredi 10 mai 2013
v.o. : arabe
s.-t.f. –  El Taaib

DRAME | Origine : France / Algérie – Année : 2012 – Durée : 1 h 27  – Réal. : Merzak Allouache – Int. : Adila Bendimerad, Khaled Benaissa, Nabil Asli  – Dist. / Contact : Séville | Horaires / Versions / Classement : Beaubien Cineplex

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2021 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.