En salle à Montréal

Le Chant des ondes – Sur la piste de Maurice Martenot

14 mars 2013

Résumé
À l’aide de films d’archives, d’entrevues et de prestations musicales, ce film nous présente les origines et le fonctionnement de l’instrument de musique électronique inventé par Maurice Martenot au début du XXe siècle.

En quelques mots
★★★
Comme dans Le Fantôme de l’opératrice en 2004, sur les téléphonistes qui étaient partie intégrante de l’industrie des télécommunications pendant une grande partie du XXe siècle, la réalisatrice Caroline Martel fait  encore une fois œuvre d’archiviste redonnant ici comme là la  juste note. Dans cet autre œuvre, elle employait la musique éthérée de ces  ondes pour souligner d’une autre manière le passage du temps. Elle redonne donc ici de multiples manières ses lettres de noblesse à cet instrument plutôt oublié car conçu et produit de manière artisanale  après la Première Guerre mondiale par un musicien et technicien de génie. Son périple dans le temps et l’espace nous permet de rencontrer des passionnés, hommes et femmes, qui continuent de servir cet instrument aux accents différents et de tenter de retrouver certains secrets de fabrication. On peut pourtant être étonné parmi les œuvres représentées de musique dite classique ou plus populaire de l’absence de Maurice Jarre dans la série des compositeurs cités puisque sa musique pour Doctor Zhivago, entre autres,  donnait une place certaine à l’invention de Martenot. >> Luc Chaput

Sortie : vendredi 15 mars 2013
v.o. : français

DOCUMENTAIRE | Origine : Canada [Québec] – Année : 2012 – Durée : 1 h 37  – Réal. : Caroline Martel – Dist. / Contact : ONF | Horaires / Versions / Classement : Excentris

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2018 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.